Améliorer ses relations aux autres… et à soi

2014

Accepter l’Autre dans sa différence

Accepter l'autreIl y a quelques jours, je suis tombé sur une vidéo qui m’a profondément ému. Le message transmis en filigrane contient l’essence même du respect dans les rapports humains. Je ne pouvais pas ne pas la partager ici. 

Point de bla-bla aujourd’hui. Juste une question : Que feriez-vous si vous assistiez à une situation allant à l’encontre totale de vos valeurs ?

Vos réponses seront bienvenues dans les commentaires 😉

13 Commentaires to “Accepter l’Autre dans sa différence”

  1. Cette vidéo nous incite à prendre parti , d’entrée de jeu..
    c’est trop facile , en effet , on distingue trop le bien du mal.

    La séquence semblera évidente pour quiconque partageant les même valeurs! Mais pour un raciste , elle ne lui « parlera » pas forcement ..

    Aujourd’hui ,l’histoire est là pour prouver l’évolution envers les races ; mais a-t-on autant avancé envers d’autres stigmatisations? homosexuels? peut-être un peu .
    mais pour les cancéreux , ou autres malades, qu’en est-il par exemple. Et j’en passe..

    Aussi et surtout , pour tous les « autres » littéralement différents et opposés à soi?

    Enfin une question dont je pense que chacun doit se poser : comment réagirions nous devant un telle problématique d’éthique?
    Quel en serait le risque et pour quel résultat?
    Serions-nous prêt à faire face à un hystérique violent campé sur ses positions ?
    ou souhaiterions nous tout simplement la paix grâce à notre silence.

    C’est peut-être d’ailleurs en effet, la violence des mots de cette actrice noire, pseudo-raciste, qui engendre la réplique violente de certains.
    C’est l’approche délicate et altruiste de cette dernière « victime » qui semble apaiser le mieux , du moins c’est ce que le montage laisse transparaitre.
    Se mettre à la place de l’autre essayer de le comprendre jusqu’ aux limites de son « imaginable » .. et faire l’effort de le faire est déjà une avancée..

    Pour finir , une chose essentiel pour pouvoir se manifester , c’est l’énergie en soi .

    L’humeur du moment , la merveilleuse journée passé ou encore épuisante sera en évidence influente sur notre comportement.

    De l’énergie ,certains n’en possède peut-être pas assez pour se battre face à ses répliques? ou d’autres n’hésiterons pas à bruler leur ailes pour plaider une cause qui ne se défends plus aujourd’hui?

    Mettons-nous aussi à la place de ces victimes n’on-t-elles pas un motifs pour rester silencieuses? n’ont elle pas peut être déjà trop souffert du racisme pour remettre cela sur le tapis.

    Je n’ai peut-être pas foi en l’humanité pour rappeler à l’ordre cette actrice raciste , mais j’ai foi en la vie qui aurait pu la corriger .

    Le fond du problème n’est-il pas l’individualisme ? c’est peut être contre ça qu’ il faut se battre.

    En tout cas merci pour vos lumières Christophe!
    Peut-être un peu complexe pour mon niveau mais très enrichissant.

    • Merci à vous Cyril pour votre commentaire très constructif. Il apporte de la valeur à ce billet et contribue à alimenter le sujet.
      A bientôt

  2. Merci Christophe pour ce post. Il me touche beaucoup car pour moi, il va au delà du sujet traité (le racisme), il parle d’éducation !

    Eduquer un enfant c’est aussi l’humaniser. C’est l’aider à découvrir ce qu’il est, ce qu’il aime, ce qu’il veut, à développer ses potentialités, à construire son être propre, sa singularité. C’est aussi lui permettre, en lui enseignant les règles de la vie humaine, d’inscrire cette singularité dans la communauté des autres. Apprendre à un enfant que l’autre, quel qu’il soit, est un être respectable que l’on se doit de respecter. C’est aussi agir sur la construction de l’image qu’il aura de lui-même en le renforçant dans le sentiment de sa propre dignité : si l’autre est respectable parce qu’il est un être humain, alors je suis moi-même respectable. Je suis donc en droit de me respecter et d’exiger que l’on me respecte.

    Le lien direct avec cette vidéo est le suivant : j’ai le droit de me respecter en osant exprimer mes opinions et mes valeurs fortes dans le respect de la différence en utilisant le langage du cœur.

    Et cela quelque soit la thématique…
    Cela permet de lever des méconnaissances ou d’acquérir des connaissances.

    Belle journée, Florence

    • Très juste réflexion Florence.

      Tes propos me rappellent une pub que je vois de temps en temps où il est montré des enfants agissants de manière mimétique sur les comportements des parents (alcoolisme, violence, agressivité, incivilité, etc.)
      Le message est celui que tu as résumé dans ton commentaire.

      Merci et à bientôt

  3. Merci Christophe pour ce post. Il me touche beaucoup car pour moi, il va au delà du sujet traité (le racisme), il parle d’éducation !
    Eduquer un enfant c’est aussi l’humaniser. C’est l’aider à découvrir ce qu’il est, ce qu’il aime, ce qu’il veut, à développer ses potentialités, à construire son être propre, sa singularité. C’est aussi lui permettre, en lui enseignant les règles de la vie humaine, d’inscrire cette singularité dans la communauté des autres. Apprendre à un enfant que l’autre, quel qu’il soit, est un être respectable que l’on se doit de respecter. C’est aussi agir sur la construction de l’image qu’il aura de lui-même en le renforçant dans le sentiment de sa propre dignité : si l’autre est respectable parce qu’il est un être humain, alors je suis moi-même respectable. Je suis donc en droit de me respecter et d’exiger que l’on me respecte.
    Le lien direct avec cette vidéo est le suivant : j’ai le droit de me respecter en osant exprimer mes opinions et mes valeurs fortes dans le respect de la différence en utilisant le langage du cœur.
    Et cela quelque soit la thématique…
    Cela permet de lever des méconnaissances ou d’acquérir des connaissances.
    Belle journée, Florence
    Répondre

  4. Merci Florence pour ton témoignage qui sonne juste, fort et plein de sens. Il enrichit considérablement ce sujet complexe mais Ô combien important.
    A très bientôt

  5. Ce post est vraiment très touchant, merci beaucoup !

  6. J’ai été très touché par cette vidéo que j’ai trouvée au hasard de mes clics sur le net. Elle est très instructive sans être dogmatique : elle fait passer un message de manière simple et concrète… à l’anglo-saxonne quoi !

    Certains Français pourront juger cette expérience très ou trop américaine mais au moins, les choses sont montrées ouvertement. Et c’est dans le style culturel du pays : aller directement à l’objectif. En France, on aime tellement les circonlocutions, les périphrases : on en reste aux non-dits hypocrites dont les effets délétères ne cessent de polluer le débat public sur ce thème toujours brûlant, en particulier sur le racisme venant des gens dits de couleur envers les Blancs et une autre ethnie (asiatique par exemple). Ce racisme très répandu et quotidien en grande zone urbaine est dénié par les instances politiques officielles (surtout celles de gauche dont les populations d’origine immigrée sont un vivier d’électeurs), ce qui fait le jeu des extrêmes simultanément et logiquement.

    Jamais une telle expérience télévisuelle n’existera en France : le poids de la culpabilité imposée à la population blanche européenne par les associations censées lutter contre le racisme et la xénophobie (MRAP, SOS Racisme, LICRA particulièrement) est trop lourd. En outre, ces organismes sont fortement politisés, ce qui rend leur discours et leur attitude encore plus simplistes, partiaux et iniques.

    Le racisme est universel et multi-culturel. On ne peut espérer le faire diminuer dans un groupe social comme l’est un pays qu’à partir du moment où on reconnaît qu’il n’est pas le fait d’un seul groupe humain (en l’occurrence, les Blancs) mais bien un comportement humain de base fondé sur l’ignorance… et la PEUR de la différence comme tout rejet. Les 3 personnes qui se lèvent contre l’attitude de l’actrice « raciste », et surtout la vieille femme DRH, sont de vrais exemples d’humanité… peu partagés malheureusement. Allez lire sur YouTube les commentaires laissés sous la vidéo, vous comprendrez : quand on explique que la haine des Noirs envers les Blancs n’est pas du racisme mais de la simple colère, autant dire que l’exclusion raciale et culturelle n’est pas près de disparaître. C’est aussi ça la France d’aujourd’hui : un racisme entretenu et encouragé, légitimé, chez ceux même qui en souffrent le plus. Mais la loi du Talion n’arrange jamais rien, c’est connu.

    Je mettrai certainement cette vidéo sur mon blog accompagnée de mes propres réflexions un jour. Merci de me l’avoir fait connaître.

  7. Accepter l’autre avec sa différences c’est dans « Désir de vivre Enessemble »

Laisser une réponse

Publication

Publication

Inscrivez-vous et recevez gratuitement votre guide

 

Les besoins humains

EN BONUS...

- Les derniers articles du blog

- Des conseils sur les relations        humaines

- Des offres promotionnelles

Votre adresse email ne sera ni cédée, ni vendue, ni utilisée pour envoyer du Spam
UA-20466197-1