Améliorer ses relations aux autres… et à soi

2016

[Dossier] Nos Héros intérieurs : l’Aventurier

aventurier

crédit photo : MarkRaats

Poursuivons cette semaine le dossier sur les Héros intérieurs. Nous avions fait la connaissance la semaine dernière du Poète dont le rôle est de vous aider à définir votre mission de vie. Pour autant, vous n’êtes pas encore parti en quête de Votre Graal. Combien de fois avez-vous repoussé le premier pas ? Combien de fois avez-vous décidé de vous lancer… demain ? Combien de fausses priorités avez-vous créées, vous empêchant de vous concentrer sur la seule, l’unique, la vraie : celle de devenir qui vous êtes ? (elle sonne comme un jingle celle-là 🙂 ). Il existe un Héros en chacun de vous qui pourrait prendre le relais du Poète, vous mettre le pied à l’étrier et vous donner la force et le courage de partir en quête; ce Héros intérieur, c’est l’Aventurier.

Demain je m’y mets

Il existe un terme pour décrire cette tendance à remettre toujours au lendemain les actions que nous sommes censés réaliser le jour même; c’est la procrastination. Bon, le terme est aussi barbare qu’un certain Conan, je vous l’accorde.

La procrastination existe pour chacun de nous. Suivant son degré d’importance et surtout de récurrence, elle aura plus ou moins de conséquences sur notre vie. Voici un exemple de procrastination qui, vu de ma fenêtre, a des conséquences, faibles, modérées ou importantes suivant l’intensité et la récurrence du phénomène : remettre au lendemain le ménage de son appartement.

  1. Conséquences faibles si vous vous mettez effectivement à la tâche dès le lendemain. Ce sera un peu plus poussiéreux, vous mettrez peut-être un quart d’heure de plus pour finir, mais c’est peu de chose.

  2. Conséquences modérées si vous repoussez l’échéance pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines. Non seulement l’état de votre appartement commencera à se dégrader, mais si vous recevez quelqu’un à l’improviste, il ne manquera pas de le remarquer et cela pourrait être un peu gênant pour vous comme pour lui. Si vous décidez de vous y mettre un jour, vous en aurez pour la journée, voire plus, à tout briquer de fond en comble.

  3. Conséquences importantes si vous entrez dans une procrastination perpétuelle. Non seulement l’état de votre appartement sera critique au bout d’un moment mais vous ne recevrez plus personne chez vous et le fait de voir quotidiennement votre environnement sous cet aspect dégradé vous minera le moral. Du coup, vous aurez encore moins envie de passer à l’action. Bienvenue dans la spirale négative.

Vous voulez d’autres exemples de procrastinations ?

  • Remettre au lendemain le tri de ses papiers

  • Remettre au lendemain un appel téléphonique (ça marche aussi avec le mail)

  • Remettre au lendemain sa séance de sport

  • Remettre au lendemain la rédaction d’un rapport

  • Remettre au lendemain son projet de vie 😉

Il existe de multiples raisons, propres à chacun, qui nous poussent à remettre au lendemain; de la simple “flemmardise” passagère au blocage psychologique complet, il existe tout un panel de processus psychiques nous empêchant de passer à l’action. Un peu comme un boulet attaché au pied qui nous empêche d’avancer comme on le voudrait.

Voici quelques-unes de ces raisons qui mériterait, d’ailleurs, un dossier complet pour chacune d’entre elles (je garde ces idées au chaud… ) :

  • un deuil non-réalisé d’une situation passée

  • une ou plusieurs peurs irrationnelles

  • une difficulté à sortir de sa zone de confort

  • des pensées dysfonctionnelles liées à soi, aux autres, au futur

  • un blocage dans le processus de décisions

  • des croyances limitantes sur la notion de réussite ou d’échec

  • etc.

Les caractéristiques de l’Aventurier

Faire appel à son Aventurier intérieur permet précisément d’agir sur certaines facettes de ces processus limitants. L’idée est de “passer la main” à Votre Aventurier pour qu’il vous aide à franchir le seuil. C’est lui qui va vous donner le coup de pouce nécessaire pour vous lancer sur le Chemin de votre Quête.

Comment peut-il faire tout ça ?

  • En stimulant votre créativité pour créer le premier petit pas qui vous fera franchir le seuil

L’Aventurier est créatif, comme le poète. Mais là où ce dernier imaginait les détails de votre mission de vie, l’Aventurier trouve des stratégies originales pour vous inciter à passer à l’action.

  • En vous connectant à un sentiment de liberté que vous n’avez peut-être pas (ou plus) connu jusqu’alors.

L’Aventurier est un esprit libre (il est un peu comme Diego : libre dans sa tête 😀 ). Il ne se sent aucunement contraint par les messages négatifs (internes ou externes) qui viendraient le freiner dans son élan. Il se branche en direct avec ce que lui dit son coeur, son corps et son intuition. Il écoute aussi sa tête, mais à doses homéopathiques; juste quand il s’agit de garder les pieds sur terre tout en ayant la tête dans les étoiles.

  • En gardant la composante du plaisir, indispensable pour vous charger en émotions positives avant le grand voyage

L’Aventurier est un épicurien. Il sait que si le plaisir est inscrit aux abonnés absents, la mise en route sera pénible, laborieuse voire problématique. En outre, il est aussi conscient des tâches à accomplir pour respecter son engagement dans l’aventure. Ainsi, il aménage efficacement son temps pour concilier les actions inhérentes au début de sa Quête et les moments de détentes où il se fait plaisir.

  • En faisant appel à votre capacité à vous engager dans des actions qui ont du sens

L’Aventurier est engagé. Ce sens de l’engagement qu’il a chevillé au corps, lui permet d’être fidèle au plan conçu par le Poète. La force de son engagement est supérieure à celle vous incitant à rester dans votre zone de confort. Ceci pour une raison simple mais puissante; cette force naît du sens que vous avez mis à votre projet de vie; plus votre Quête a du sens, plus votre Aventurier sera engagé pour vous faire franchir le seuil de votre aventure.

  • En vous donnant la force d’exprimer vos besoins nécessaires à l’accomplissement de votre Quête

L’Aventurier est un communicant. Pour organiser votre aventure, vous aurez besoin de prendre contact avec diverses ressources (personnes, matériels, lieux, etc.) indispensables à la satisfaction de vos besoins fondamentaux. Savoir exprimer vos besoins est une des compétences clé dans la réalisation de votre mission de vie. L’Aventurier est là, en vous, pour faire émerger cette compétence.

  • En vous apportant le courage d’affronter vos gardiens du seuil

L’Aventurier est courageux. Ces gardiens, comme je le disais plus haut, sont toutes ces personnes, ces événements, ces contraintes, ces messages, ces idées qui viennent vous dissuader de partir sur votre Chemin. Non seulement ils peuvent être nombreux, mais ils peuvent aussi être tenaces, les bougres. Les remettre gentiment à leur place pour vous laisser le champ libre, est du ressort de l’Aventurier.

Voici donc ce que vous apportera votre Aventurier, au seuil de votre Quête. Il est un allié précieux pour vous aider à faire le premier pas. Ce premier pas, si petit et parfois si difficile à accomplir quand les gardiens du seuil sont là, tapis dans l’ombre, prêts à bondir, à nous faire un croche-pied ou nous tendre une embuscade pour nous éviter de partir à l’aventure.

Partir à la découverte de votre Aventurier est possible. Consulter les prochaines dates à Cannes.

Pour en savoir plus sur les séminaires du cycle des Héros intérieurs, partout en francophonie (Belgique, Suisse, Canada et France), cliquez sur l’image ci-dessous :

Réveillez vos 4 Héros intérieurs !

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager avec vos amis…

aventurier

 

6 Commentaires to “[Dossier] Nos Héros intérieurs : l’Aventurier”

  1. Bonjour Christophe,
    A mon avis, les gardiens du seuils sont de vrais gardes-chiourmes. Ils se présentent le plus souvent sous les traits de certains de nos proches (amis, parents, collègues) qui sûrement sans vouloir faire mal s’empressent de nous donner des conseils sur ce que nous devrions faire ou ne pas faire, sur ce qui est raisonnable ou qui ne l’est pas … Et leur pouvoir est encore décuplé si ce sont des proches assez intimes. Notre Aventurier a alors les plus grandes peines du monde à faire comme s’il n’avait rien entendu, ces petites remarques qui, la plupart du temps, ont l’air complètement anodines sont de vraies mines anti-personnelles et risquent de dynamiter les efforts déjà accomplis et de fissurer les fragiles résolutions que le Poète a pris timidement. Le moyen d’y faire face est de fuir les proches qui entrent dans cette catégorie et de se rapprocher plutôt des personnes qui donnent du grain à moudre au Poète et de l’énergie à l’Aventurier. Et si ces personnes ne sont pas nombreuses, tant pis, il est vital d’éviter les toxiques et de renforcer son estime de soi et la confiance en ses propres choix : plus je suis solide dans mes choix et moins j’aurais besoin de l’assentiment ou des encouragements des autres pour le savoir. Je gagnerai ainsi ma liberté.

    • Merci Isabelle pour ce retour qui sonne très juste. Un partage très pertinent qui a beaucoup de sens dans cette phase de l’Aventurier.
      A très bientôt

Laisser une réponse

Publication

Publication

Inscrivez-vous et recevez gratuitement votre guide

 

Les besoins humains

EN BONUS...

- Les derniers articles du blog

- Des conseils sur les relations        humaines

- Des offres promotionnelles

Votre adresse email ne sera ni cédée, ni vendue, ni utilisée pour envoyer du Spam
UA-20466197-1