Ce test n’a pas valeur de diagnostic. Il permet uniquement d’avoir un éclairage sur la façon dont vous fonctionnez à ce jour. Si les résultats que vous obtenez vous inquiètent, la meilleure décision à prendre est d’en parler à votre médecin.

Cette échelle est issue des travaux des docteurs Arlene Weissman et David Burns sur la façon dont les patients dépressifs ou à tendances dépressives se représentent eux-mêmes, les autres ou le monde qui les entoure. Elle est utilisée en thérapie comportementale et cognitive.

Son objectif est de mettre en lumière les principaux schémas cognitifs d’une personne et pouvant potentiellement provoquer une dépression. En outre, même si la personne n’est pas dépressive, ce test lui permet de connaître ses points de vulnérabilité (et donc des axes de travail sur elle-même).

7 catégories de schémas cognitifs sont mesurées :

  1. Approbationtendance à mesurer votre estime de soi en fonction de la manière dont les gens se comportent avec vous et de ce qu’ils pensent de vous
  2. Amour : tendance à faire reposer votre valeur personnelle sur l’amour que vous recevez.
  3. Réalisation : Il s’agit du rapport que vous entretenez avec votre activité professionnelle.
  4. Perfectionnisme : tendance à exiger la perfection en toute chose.
  5. Conscience de son droit propre : mesure l’impression que vous avez “d’avoir droit” à certaines choses (réussite, bonheur, amour, reconnaissance, etc…)
  6. Omnipotence : tendance à vous considérer comme le centre de votre univers personnel, et comme responsable de ce qui se passe autour de vous.
  7. Autonomie : Ce système de valeur mesure la capacité que vous avez à trouvez le bonheur en vous-même.

Source : therapie.cognitive.free.fr


Consigne pour le test

Indiquez votre degré d’accord aux propositions ci-dessous, d’un accord total à un désaccord total

 

1.Une critique ennuiera forcément la personne qui la recevra
2.Il vaut mieux abandonner ses propres intérêts pour plaire aux autres.
3.J’ai besoin de l’approbation des autres pour être heureux.
4.Si une personne importante à mes yeux attend quelque chose de moi, je dois le faire.
5.Ma valeur, en tant que personne, dépend grandement de ce que les autres pensent de moi.
6.Je ne peux pas être heureux si je ne suis pas aimé de quelqu’un d’autre.
7.Si les autres ne nous aiment pas, on est forcément moins heureux.
8.Si ceux que j’aime me rejettent, cela signifie que j’ai quelque chose qui ne va pas.
9.Si une personne que j’aime ne m’aime pas, cela signifie que je ne suis pas digne d’amour.
10.L’isolement rend forcément malheureux.
11.Pour être une personne de valeur, je dois être véritablement exceptionnel dans au moins un domaine.
12.Je dois être utile, productif et créatif, ou la vie ne vaut pas la peine d’être vécue.
13.Les gens qui ont de bonnes idées ont plus de valeur que les autres.
14.Si je ne réussis pas autant que les autres, cela veut dire que je suis inférieur.
15.Si j’échoue dans mon travail, cela veut dire que je suis un raté.
16.Si on ne peut pas faire une chose bien, mieux vaut ne pas la faire.
17.Il est honteux d’afficher ses faiblesses.
18.Il faut essayer d’être le meilleur dans ce que l’on entreprend.
19.Si je fais une erreur, il est normal que cela me bouleverse.
20.Si je ne me fixe pas les objectifs personnels les plus élevés, je finirai probablement par être une personne de second ordre.
21.Si je pense mériter quelque chose, je dois m’attendre à l’obtenir.
22.On se sent forcément frustré lorsque des obstacles nous empêchent de parvenir à nos fins.
23.Si je fais passer les besoins des autres avant les miens, alors ils devraient m’aider lorsque j’ai besoin d’eux.
24.Si je suis un bon mari (une bonne épouse), il est normal que mon conjoint m’aime.
25.Si je rends service aux gens, ils me respecteront et me traiteront aussi bien que je les traite.
26.Je suis responsable des sentiments et du comportement de mes proches.
27.Si je critique la manière dont quelqu’un a fait quelque chose, et que cette personne se met en colère ou a du chagrin, cela veut dire que je l’ai blessée.
28.Pour être une personne de valeur, je dois aider ceux qui en ont besoin.
29.Si un enfant présente des troubles émotionnels, ou des troubles du comportement, cela veut dire que ses parents ont échoué dans un domaine important.
30.Je devrais être capable de plaire à tout le monde
31.Lorsqu’un événement grave se produit, on peut difficilement maîtriser ses sentiments.
32.Il est inutile de vouloir modifier les émotions déplaisantes, car elles sont un élément normal et inévitable de la vie.
33.Mon humeur dépend de facteurs qui échappent pour une large part à mon contrôle : mon passé, mes hormones, les biorythmes, le hasard, le destin…
34.Mon bonheur dépend pour une large part de ce qui m’arrive.
35.Les gens beaux, riches et célèbres sont forcément plus heureux que les autres.

Vous aimerez aussi...
Êtes-vous émotionnellement intelligent ?

AVANT DE PARTIR... TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT CE GUIDE SUR LES BESOINS HUMAINS

- La différence entre besoin et désir

- 37 besoins identifiés dans tous les domaines de votre vie (physique, psychologique, relationnel, personnel, social)

- 5 grands noms de la psychologie humaine

- et en bonus...

  • Les derniers articles du blog
  • Des outils de coaching
  • Des exclusivités rien que pour vous