Même si le Burnout n’a pas encore de définition précise, il est clairement admis qu’il relève d’un trouble de l’adaptation de la personne à son environnement, il n’est donc ni un signe de faiblesse ni une incompétence dans quelque domaine professionnel que ce soit. Le Burnout est la conséquence d’une accumulation de dysfonctionnements et de dérèglements passagers qui vont faire que la personne va modifier sa perception de son environnement et tenter de se sur-adapter en permanence, ce qui va la conduire dans cet engrenage infernal…conduisant tout droit vers le Burnout.

Les images sont nombreuses pour illustrer la notion de “burnout”, ou Syndrome d’Épuisement Professionnel, je pense en particulier à cette allumette toute noire  “craquée-cramée”, ou encore cet immeuble en flamme d’où s’échappent d’épaisses fumées noires…

Un burnout n’arrive jamais tout d’un coup, il ne tombe pas du ciel ! Alors comment en repérer les signes précurseurs ou annonciateurs… ?

C’est ce que propose le Maslach Burnout Inventory (MBI). Cet inventaire comporte 22 questions permettant d’ explorer 3 dimensions :

  • l’épuisement émotionnel ( comment la personne son travail),
  • la deshumanisation (sa capacité à gérer la relation aux autres), 
  • le degré d’accomplissement personnel au travail.

Consigne

Précisez la fréquence à laquelle vous ressentez la description des propositions suivantes

1.Je me sens émotionnellement vidé(e) par mon travail
2.Je me sens à bout à la fin de ma journée de travail
3.Je me sens fatigué(e) lorsque je me lève le matin et que j’ai à affronter une autre journée de travail
4.Je peux comprendre facilement ce que mes collègues /supérieurs ressentent
5.Je sens que je m’occupe de certains clients/collègues de façon impersonnelle, comme s’ils étaient des objets
6.Travailler avec des gens tout au long de la journée me demande beaucoup d’effort
7.Je m’occupe très efficacement des problèmes des autres personnes
8.Je sens que je craque à cause de mon travail
9.J’ai l’impression, à travers mon travail, d’avoir une influence positive sur les gens
10.Je suis devenu(e) plus insensible aux gens depuis que j’ai ce travail
11.Je crains que ce travail ne m’endurcisse émotionnellement
12.Je me sens plein(e) d’énergie
13.Je me sens frustré(e) par mon travail
14.Je sens que je travaille « trop dur » dans mon travail
15.Je ne me soucie pas vraiment de ce qui arrive à certains de mes collègues
16.Travailler en contact direct avec les gens me stresse trop
17.J’arrive facilement à créer une atmosphère détendue avec mon entourage professionnel
18.Je me sens ragaillardi(e) lorsque dans mon travail j’ai été proche de collègues
19.J’ai accompli beaucoup de choses qui en valent la peine dans ce travail
20.Je me sens au bout du rouleau
21.Dans mon travail, je traite les problèmes émotionnels très calmement
22.J’ai l’impression que mes collègues/collaboratrices-teurs me rendent responsable de certains de leurs problèmes

Vous aimerez aussi...
Test estime de soi