Améliorer ses relations aux autres… et à soi

2017

[CHRONIQUE LECTURE] Métro, Boulot, Bonheur

Voici la nouvelle rubrique dont je vous parlais en fin d’année dernière. Il s’agit de billets consacrés à la critique de livres ou autres documents numériques  que j’ai eu l’occasion de lire. Ces publications m’ont été envoyées soit par les éditeurs, soit par les auteurs eux-mêmes afin que je puisse vous partager mon ressenti… et accessoirement se faire un peu de promo (soyons réalistes). À savoir, chers lecteurs, que je ne touche pas le moindre euro sur ces articles (pas de système d’affiliation non plus). Ce qui me laisse la liberté (et j’adore ça) de pouvoir partager avec vous toute la réalité subjective de mon ressenti. En gros, si je n’ai pas aimé un bouquin, je le dirai aussi… et avec la manière.

Commençons cette nouvelle rubrique par une promesse que j’ai faite voilà plusieurs mois. J’avais promis à une blogueuse de chroniquer son ebook, mais à laquelle je n’avais pas encore donné suite. C’est donc symboliquement que je commence par elle… et pour faire aussi un peu mon mea culpa.

Cette blogueuse dont je parle, c’est Sabrina Debusquat, du blog ca-se-saurait.fr. Son ebook se nomme Métro, Boulot, Bonheur.

Sabrina est journaliste indépendante, animatrice à Radio France et donc aussi blogueuse. J’ai beaucoup aimé son style décomplexé … surtout quand elle parle du coaching 😉 . C’est d’ailleurs ce qui a fait que nous sommes entrés en contact il y a plusieurs mois. Sa vision critique d’un monde du coaching où pullulent les gourous, où tout semble magique et où “tout-le-monde-il-est-beau-tout-le-monde-il-est-gentil”, rejoint ma propre vision du métier que je pratique depuis maintenant une petite dizaine d’années.

Pour autant, elle s’intéresse aussi à tout ce qui touche au bien-être, à la santé et au développement personnel. Mais elle le fait avec tout le bon sens qu’elle revendique au travers de ses lignes, que ce soit sur son blog ou dans son livre.

Justement, voyons maintenant de quoi est fait Métro, Boulot, Bonheur.

Métro, Boulot, Bonheur – Un livre de développement personnel… qui n’en a ni le goût ni l’odeur

La particularité de ce document est qu’il traite de tout ce qui touche à notre bien-être au quotidien, en passant en revue le triptyque indissociable : Tête, Coeur, Corps.

Relations, alimentation, émotions,  gestion du temps, productivité, croyances, maintien du corps, tout (ou presque ) passe sous la plume sans concession de Sabrina. Le style est fidèle à son auteure; direct, dénué de toutes sortes de « salamalecs » et autres tournures de phrases ampoulées. Le lecteur s’attendant à un style feutré et politiquement correct risquera fort d’être déçu. Pas de demi-mesure avec Sabrina. Elle va droit au but… mais toujours avec beaucoup de bienveillance. Et c’est, entre autre, ça que j’ai apprécié dans ses écrits.

Même si la lecture des titres du sommaire (que vous trouverez à la fin de cet article) peut donner une impression  “d’injonctions”, le développement de ses idées à l’intérieur du document est résolument plein de bon sens et de pertinence.

Morceaux choisis

[…] Vous vous dites que personne, surtout pas vous-même, ne croit au remède miracle ? Alors pourquoi adoptez-vous le dernier régime alimentaire à la mode pour retrouver en deux mois une silhouette de rêve ? Pourquoi vous transformez-vous en caricature sans spontanéité ni sincérité en appliquant à la lettre les préceptes du dernier livre de développement personnel que vous avez lu ? […]

[…] Je ne me place pas en coach de je-ne-sais-quoi ni même en journaliste, parce que je ne vois pas en quoi ces « titres » me donneraient une quelconque légitimité. Le bon sens n’est pas une question de profession. Ce que je vous transmets ici ne s’inscrit pas sur un CV. C’est l’école de la vie qui me l’a appris. Et dans cet art, tout être humain est autorisé à prendre la parole. Les petites phrases d’anonymes qui jalonnent notre vie en sont le parfait exemple : votre concierge ou votre femme de ménage a parfois plus d’impact sur vous qu’un grand philosophe invité sur un plateau télé.[…]

[…] L’alimentation parfaite est une chimère. De nos jours, est apparu face à la malbouffe un nouveau courant tout aussi extrême de la « bonne bouffe ». Certains de ces courants vont jusqu’à dire que les fruits sont mauvais, qu’il ne faut pas manger dans le même repas un melon et des noix de cajou. Bref, c’est trop ! […]

[…] Vous ne pouvez pas en vouloir aux autres d’être stupides/intéressés/égoïstes, etc. Tout ce temps passé à ruminer sur l’imbécillité de leur comportement est du temps perdu. […]

[…] Une des grandes tares de notre siècle est de ne plus savoir être en désaccord. À croire qu’il y a mort d’homme si les autres ne se rangent pas à notre avis ! […]

Bon, voilà un petit aperçu du style de Sabrina. Le livre est facile à lire et se boucle en quelques heures.

En résumé

Un livre au format numérique qui se lit très facilement et qui a le goût inimitable de ces petites friandises acidulées qui nous font pleins de choses dans le corps et dans la tête. Ca pique, mais c’est tellement bon !!

Et pour vous donner une idée plus précise du contenu, voici le sommaire de Métro, Boulot, Bonheur :


INTRODUCTION

CHAPITRE I – Écoutez et développez votre instinct

  • Mental, mensonge à soi-même, avis des autres : trois ennemis de votre intuition

CHAPITRE II – Épargnez à votre corps le plus de perturbateurs possible

  • Des hormones trop systématiques et mal prescrites
  • Limitez le sucre industriel qui ne vous apporte aucun nutriment
  • Évitez pesticides, additifs alimentaires et autres perturbateurs endocriniens par des gestes simples
  • Fuyez les gourous et les diktats alimentaires

CHAPITRE III – Transformez votre colère et vos indignations en force créatrices.

  • Arrêtez de ruminer toute la journée un conflit familial ou de travail
  • Faites face à la violence et à l’injustice du monde sans déprimer
  • Incarnez vos convictions pour ne pas passer à côté de votre vie

CHAPITRE IV – Soyez plus attentifs aux autres

  • L’écoute, une vertu bien trop rare
  • Accepter l’autre n’est pas forcément être d’accord avec lui
  • Donner trop ou pas assez : les défauts les plus répandus dans nos vies
  • sociales

CHAPITRE V – Réappropriez-vous le temps et les émotions

  • Protégez-vous des informations anxiogènes
  • Arrêtez de faire de la consommation votre passe-temps principal
  • Performance, productivité au travail : vous n’êtes pas une machine !

CHAPITRE VI – Ne vous gavez pas au petit-déjeuner

  • Tout ce que l’on vous a appris n’est pas forcément juste
  • Les bienfaits du mini-jeûne

CHAPITRE VII – Stimulez votre esprit, sinon personne ne le fera à votre place

  • Remettez en question ce que l’on vous montre
  • Créez-vous la culture qui vous plaît

CHAPITRE VIII – Étirez-vous pour garder un corps agréable à vivre

  • La souplesse : pour que le corps suive l’esprit
  • S’étirer c’est aussi obtenir un corps plus beau

CHAPITRE IX – Trouvez vos pouvoirs et cultivez-les en toute lucidité

  • Reconnaître ses erreurs, la clef pour avancer
  • Peut-on réellement être lucide sur soi et le monde ?
  • Ne cherchez pas à être quelqu’un d’autre
  • Soyez lucides pour ne pas vous acharner dans la mauvaise voie

CHAPITRE X – Riez et sachez rester léger !

  • Un moyen simple de décompresser

CONCLUSION

À PROPOS DE L’AUTEURE


Et pour finir, si vous souhaitez vous procurer le livre de Sabrina, cliquez sur l’image ci-dessous.

1 Commentaire to “[CHRONIQUE LECTURE] Métro, Boulot, Bonheur”

    Laisser une réponse

    Publication

    Publication

    Inscrivez-vous et recevez gratuitement votre guide

     

    Les besoins humains

    EN BONUS...

    - Les derniers articles du blog

    - Des conseils sur les relations        humaines

    - Des offres promotionnelles

    Votre adresse email ne sera ni cédée, ni vendue, ni utilisée pour envoyer du Spam
    UA-20466197-1