Cet article participe à l’événement inter-blogueur « Attirer de l’abondance dans sa vie » à l’initiative de Alexandra du blog l’univers de l’attraction.

Cela faisait un bon moment que je n’avais plus participé à un événement de ce genre. C’est donc avec grand plaisir que j’y contribue à nouveau cette fois-ci. Le sujet du billet est donc l’abondance, que nous aimerions attirer dans notre vie. Vaste programme, chers lecteurs ! C’est ce que je vous propose de découvrir cette semaine et la semaine suivante dans le blog des rapports humains.

Petit cadrage de rigueur

Créer plus d’abondance dans sa vie c’est bien, encore faut-il savoir ce qu’est l’abondance. Comme souvent dans ce type d’article, je commence par une définition tirée de mon ami Antidote : L’abondance est une quantité plus que suffisante (de biens matériels ou autres), une profusion. En terme d’image, bon nombre d’entre vous connaît la corne d’abondance d’où débordent quantités de fruits et de fleurs.

Alors comment créer de l’abondance dans sa vie ? ou autrement dit, comment obtenir une quantité plus que suffisante de ce qui nous semble important ? Pour certains ce sera du bonheur, pour d’autres ce sera de l’argent (il paraît d’ailleurs que ce dernier ne fait pas le premier; ce sur quoi mon adorable ado de fille me répond : “Tu as déjà vu un clochard heureux ?” :-)), pour d’autres encore ce sera de la réussite professionnelle, ou encore du succès en amour, etc. Bref, chacun voit l’abondance en fonction de ses objectifs de vie, de ses valeurs et de ses croyances.

Je vous le dis d’emblée, il n’y a pas de recette miracle, pas de solution universelle, ni de méthode prodigieuse en cinq étapes pour créer de l’abondance dans sa vie. Ceux qui prétendent le contraire sont passés maîtres dans l’art de l’enfumage et de la fabrication industrielle d’une poudre bien connue, la poudre aux yeux. Je préfère annoncer la couleur dès le début de ce billet pour éviter de faire perdre du temps à ceux qui recherchent quelque chose qui n’existe pas … avec cette stratégie-là.

Vous aimerez aussi...
Là-haut sur la montagne

Ça, c’est fait 🙂

Maintenant que les choses sont posées, je peux partager avec vous ce qui me semble cohérent en terme d’abondance. Autrement dit, je pense qu’il y a en effet quelques pistes à explorer pour qui souhaite construire de l’abondance dans sa vie.

Oui, j’emploie le verbe construire car il s’agit bien ici de façonner et structurer certains domaines de sa vie pour entrer dans l’abondance.

(Re)trouver l’équilibre entre Ego et Âme

Cette notion est tirée du coaching génératif dont j’ai commis quelques billets sur ce blog par le passé (se centrer pour exceller, debout c’est l’heure et les états dés-unis).

Pour faire simple, l’Ego se manifeste dès que nous sommes attentifs à qui nous sommes en tant qu’individu au milieu du monde qui nous entoure. L’Âme, quant à elle, se manifeste dès que nous sommes attentifs au monde qui nous entoure et auquel nous pouvons contribuer en tant qu’individu. Nous voyons bien que ces deux aspects de notre Être sont complémentaires. Le déséquilibre entre l’Ego et l’Âme peut créer des tensions internes ou externes.

Par exemple, si mon Ego a tendance à se dilater comme la toile d’une montgolfière qui s’apprête à décoller, je risque de basculer dans l’arrogance, la fierté mal placée, le narcissisme primaire ou l’amour propre obsessionnel. A contrario, si mon Âme prend une trop grande place dans ma vie, je cours le risque d’épuiser mon énergie à la diriger vers le monde extérieur, de me sentir “vampirisé” par ceux qui en ont besoin ou encore de me perdre dans la recherche d’une douce utopie.

Créer de l’abondance dans sa vie c’est donc veiller à aligner sa vision (expression de l’Âme) et son ambition (expression de l’Ego).

Cesser de s’acharner sur ce qui ne dépend pas de soi

En coaching, l’une des premières questions posées au client lorsqu’il travaille sur son objectif est de vérifier si ce qu’il veut dépend véritablement de lui… ou pas. C’est l’un des fondamentaux de la formulation d’objectif. En effet, vouloir de l’abondance en attendant que “ça tombe tout cuit”, ou que tout ou partie du résultat est conditionné par l’intervention d’un tiers extérieur, est vain.

 Créer de l’abondance dans sa vie, c’est aussi commencer par en prendre les rênes.

Le temps de l’abondance

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que notre rapport au temps a considérablement évolué depuis quelques années. Les nouvelles technologies ont favorisé ce changement en raccourcissant le délai entre l’instant où nous souhaitons quelque chose (prendre contact avec quelqu’un, acheter un livre, obtenir une information, regarder un film, écouter une musique, etc.) et l’instant où nous obtenons cette même chose. Cette tendance se retrouve dans la plupart de nos domaines de vie et conditionne ainsi une grande partie de nos attentes. L’abondance n’échappe pas à cette règle. En gros, c’est “Je veux de l’abondance, maintenant, là, tout de suite“.

Vous aimerez aussi...
Les gardiens du seuil (partie 2/3)

Désolé les amis, mais ça ne fonctionne pas comme ça.

Créer de l’abondance dans sa vie, c’est aussi se donner le temps de le faire.

La semaine prochaine, je partagerai avec vous d’autres pistes à explorer dans la création d’abondance dans sa vie. Il y sera notamment question de navigation contre vents et marées, de fromage et dessert et d’un conte illustrant cette notion d’abondance.

A la semaine prochaine.