Téléchargez gratuitement votre ebook

"COMMENT REPRENDRE MA VIE EN MAIN"

(En bonus :  les derniers articles du blog, des tests en ligne et d'autres surprises)

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.

Exercice de haute voltige cette semaine pour ce billet consacré à deux thèmes incontournables du coaching et du développement personnel à savoir les croyances et le changement. En relisant quelques-uns des contenus de mes formations passées, et notamment celle sur le coaching génératif, je suis tombé (sans me faire mal) sur un passage auquel je n’avais pas prêté grande attention au départ. Il y est question de croyances ressources à développer si nous voulons mener à bien un changement dans notre vie. Je suis presque sûr de vous avoir mis l’eau à la bouche :-). Voyons donc cette semaine quelles sont ces croyances ressources et comment les alimenter.

Vous avez pu constater comme moi que les changements que nous mettons ou voulons mettre en place dans notre vie ne sont pas tous égaux en terme de résultats. Parfois ça fonctionne, parfois ça fonctionne pas, c’est ainsi.

Je me suis remis au sport… dix fois

Prenons un exemple concret. Voilà sept ans cette année que je n’ai plus pratiqué de sport de façon régulière; or, je suis attentif et convaincu des bienfaits d’une activité physique entretenue et je veux donc “me remettre au sport”. Ceci dans le but de changer mon comportement actuel et passer ainsi de l’état du paresseux d’Amérique du sud à celui du tigre du Bengale 🙂

Au delà de la sacro-sainte formulation d’un objectif qui se doit d’être Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporellement défini (et bla bla bla, ça m’agace un peu toutes ces méthodes quasi-militaires pour déterminer un objectif) , le changement envisagé et le résultat qui en résulte dépendent aussi du chemin à parcourir pour les atteindre. D’où les aléas inhérents à chaque voyage entrepris vers une quête de changement.

Les croyances qui interviennent dans l’atteinte d’un résultat sont en lien direct avec les composantes fondamentales du changement, ici au nombre de cinq.

  1. La désirabilité du résultat.
  2. La confiance sur le fait que les actions spécifiques à mener produiront un résultat.
  3. L’évaluation de l’aspect adapté du résultat et de la difficulté de mise en œuvre du comportement.
  4. La croyance que la personne est capable de produire le comportement requis pour réaliser le plan conduisant au résultat.
  5. Le sens des responsabilités, de la valeur que l’on s’accorde ainsi que les permissions à adopter le comportement ou à obtenir le résultat.

Évaluer la motivation au changement

Il est important ici d’être capable d’évaluer et prendre en compte la globalité de toutes ces croyances afin de nous aider à obtenir le fameux résultat. En effet, si trop de doutes ou de conflits existent en nous, tous les plans, actions et plan d’actions 😉 que nous mettrons en place pour parvenir à nos fins feront chou blanc. D’un autre côté, l’intégration de ces croyances ressources peut libérer tout le potentiel qui nous est nécessaire pour nous soutenir dans notre entreprise.

Une des manières de déterminer la motivation d’une personne ou d’un groupe à conduire un changement à son terme est d’évaluer les cinq croyances clé identifiées ci-dessus. Ces croyances peuvent être évaluées en faisant “une déclaration spécifique de la croyance” (nous verrons lesquelles un peu plus bas) et en notant sur une échelle de 1 à 5 le degré de confiance en chacune d’entre elle, avec 1 pour le niveau le plus bas et 5 le niveau le plus élevé.

Les trois centres de motivation

Il est aussi important de vérifier le degré de conviction et de confiance de chaque croyance, au niveau de la tête, du cœur et des tripes. Ces domaines sont proches des centres cognitifs, émotionnels et somatique avec lesquels les individus “portent” les croyances, et qui ne sont pas toujours alignés.

Parfois nous sommes en effet plus certains de quelque chose dans notre tête que dans notre cœur. Dans d’autres circonstances, nous avons un “ressenti viscéral” qui nous rend plus ou moins convaincu de quelque chose.

Pour faire simple:

  • La tête: je pense…,  j’anticipe, je prévois, je planifie, j’étudie, etc.
  • Le cœur: j’éprouve… de la joie, de la tristesse, de la peur, du dégoût, de la colère, de l’intérêt, etc.
  • Les tripes: je ressens… de la chaleur, de l’impatience, de l’énergie, de la fatigue, des tensions, du relâchement, des frissons, etc.

La vérification au niveau de ces trois centres pour chacune des croyances apportera une carte très précise de notre système de croyances. Ce qui peut donner un profil immédiat et intéressant des problèmes potentiels concernant la motivation ou la confiance. Toute déclaration avec une note basse indique une possible zone de résistances ou d’interférences qui doivent être prises en compte d’une manière ou d’une autre.

Reprenons l’exemple du début concernant l’activité physique.
Je vais explorer avec vous les ressorts de mes croyances vis à vis de l’objectif suivant: “Je veux pratiquer deux séances de cardio-training par semaine à la salle de sport de mon quartier pendant une saison”

 1. La désirabilité du résultat
Déclaration: “Mon objectif est désirable et important et je veux l’atteindre”
Évaluation: Tête 5/5, Cœur 4/5, Tripes 5/5

 2. La confiance que le résultat est atteignable
Déclaration: “C’est possible pour moi d’atteindre mon objectif”
Évaluation:  Tête 4/5, Cœur 5/5, Tripes 5/5

 3. L’évaluation de la justesse ou de la difficulté de mise en oeuvre des comportements nécessaires à l’atteinte du résultat.
Déclaration: “Ce que j’ai à faire pour atteindre l’objectif est approprié et écologique”
Évaluation: Tête 4/5, Cœur 3/5, Tripes 1/5

 4. La croyance que l’on est capable de produire le comportement requis
Déclaration: “J’ai les capacités nécessaires à l’atteinte de l’objectif”
Évaluation: Tête 3/5, Cœur 5/5, Tripes 5/5

 5. Le sens de la valeur du soi ou des permissions en lien avec les comportements requis et les résultats.
Déclaration: “J’ai la responsabilité et je mérite d’atteindre mon objectif”
Évaluation: Tête 5/5, Cœur 5/5, Tripes 5/5

Nous voyons clairement dans cette grille de lecture que la problématique se situe au niveau de mes croyances sur la mise en œuvre de ce nouveau comportement que je ressens ni adapté à ma situation actuelle ni écologique pour moi.

Reste donc à mettre à jour ces croyances, les recadrer et voir si les choses évoluent.


Si vous-même avez des difficultés à gérer un changement dans votre vie en raison d’une ou plusieurs croyances limitantes, contactez-moi ici. Nous pouvons travailler ensemble.


Quand on partage un bien immatériel, on le multiplie. (Idriss Aberkane – Libérez votre cerveau)

Pensez à partager cet article avec vos amis sur les réseaux…