Inscrivez-vous maintenant et recevez gratuitement votre ebook "COMMENT REPRENDRE MA VIE EN MAIN"

(En bonus :  les derniers articles du blog, des tests en ligne et d'autres surprises)

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.

“Le bonheur n’est réel que s’il est partagé”

Voici ma phrase culte, issue de l’un de mes films cultes : “Into the Wild”. À elle seule, elle pourrait parfaitement résumer l’objectif de votre Alchimiste intérieur. Nous voici rendus au dernier chapitre de ce dossier consacré aux Héros intérieurs. Votre Poète vous a aidé à imaginer et créer votre Mission de vie; l’Aventurier vous a permis de faire votre ou vos premiers pas; la semaine dernière, nous avons vu comment, grâce à votre Paladin, vous avez pu reprendre la main sur vos dragons intérieurs et autres fantômes du placard et ainsi accomplir votre Quête. Pour clore ce dossier, je vous propose d’explorer la question suivante : “Bon, et après ?”

C’est vrai après tout; vous avez obtenu ce que vous vouliez, vous avez trouvé votre trésor, votre Graal. Que reste-t-il alors à faire ?

Chers lecteurs, et si désormais il s’agissait plus d’Être que de Faire ?

Être et Faire sont dans un bateau

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que la société dans laquelle nous évoluons donne une large priorité à l’action, à l’occupation, aux processus, à la production, bref à tout ce qui touche au “Faire”. Plus rares sont les moments où sont privilégiées la contemplation, la méditation, l’introspection, la rencontre avec soi-même, bref tout ce qui touche à l’Être.

Je pense néanmoins que ces deux tendances sont les deux faces d’une même médaille. À mes yeux, il n’y en a pas une qui ait plus de valeur que l’autre. Je ne suis pas partisan des extrêmes, mais plutôt en recherche d’une certaine harmonie, d’un équilibre dans toute chose.

Vous aimerez aussi...
Suivre son propre chemin

Voici quelques avantages et inconvénients, vus de ma fenêtre, à ces deux types de fonctionnements.

Avantages du “Faire” (quand il est en équilibre avec “l’Être”) :

  • Améliorer ses compétences
  • Apprendre de nouvelles choses
  • Se sentir satisfait de la réalisation de certains projets
  • Satisfaire son besoin de se recréer
  • Pouvoir se projeter dans l’avenir

Inconvénients du “Faire” (quand il est exclusif) :

  • Compenser un mal-être méconnu et pouvant donc correspondre à une fuite en avant
  • Se laisser entraîner dans une spirale frénétique où un projet en chasse un autre
  • Tendre à accepter des tâches non écologiques pour soi
  • Favoriser le “papillonnage” (ne pas terminer une tâche avant d’en commencer une autre)
  • Générer de l’anxiété et du stress quand la quantité et la difficulté des tâches dépassent les compétences et le temps nécessaires pour les accomplir

Avantage de “l’Être” (quand il est en équilibre avec le “Faire”)

Inconvénients de l’Être (quand il est exclusif) :

  • Se déconnecter de son entourage, de ses relations, de la société
  • Être moins à l’écoute de l’Autre.
  • Passer à côté de certaines réalisations épanouissantes
  • Entretenir des méconnaissances sur les aspects concrets de l’existence
  • Se sentir plus impacté face à des événements ou des personnes relevant du “côté obscur” (vu par soi)

Il y a, bien entendu, de nombreux autres avantages et inconvénients à chacun de ces deux fonctionnements. D’ailleurs, vous pouvez même partager ceux qui vous viennent à l’esprit dans les commentaires de cet article. Ici, j’ai choisi volontairement d’en citer cinq de chaque pour tendre vers cet équilibre dont je parlais plus haut.

Rétablir cet équilibre entre le Faire et l’Être peut même relever d’une véritable Quête à part entière. Comme quoi, “quand y’en a plus, y’en a encore” 🙂

Vous aimerez aussi...
4 étapes pour créer votre projet de vie - (Part. 1/4) - Ecouter son intuition

Cet équilibre peut être atteint grâce à votre Alchimiste intérieur; celui-là même qui mobilise en vous des ressources de détachements, de synthèse, de maturité, d’autonomie, de sérénité et de lâcher-prise.

L’Alchimiste : ce passeur de paradigme

Un paradigme est un modèle, une sorte de référence dans lesquels vous aviez vos repères, vos représentations, vos habitudes, vos schémas de fonctionnement avant de partir en Quête. Votre voyage représente le chemin que vous avez parcouru, les obstacles que vous avez surmontés, les ressources que vous avez développées, les expériences que vous avez vécues. Tous ces éléments forment un terreau propice à la bascule que vous êtes sur le point de vivre grâce à votre Alchimiste intérieur.

En effet, cette partie de vous que représente l’Alchimiste va vous permettre de synthétiser tous vos apprentissages, d’intégrer au plus profond de vous tous les bénéfices de votre aventure. C’est cette intégration qui va vous ouvrir la porte vers un nouveau modèle, un nouveau paradigme dans lequel vous serez à la place la plus importante qui existe : la vôtre.

Du coup, ce n’est pas vraiment une fin que vous vivez, mais bel et bien un commencement, un nouveau cycle. Ce nouveau cycle qui s’ouvre devant vous, plus grand, plus connecté à votre mission de vie qui ne réclame qu’une seule chose : que vous partagiez le fruit de votre Quête avec le monde qui vous entoure.

Sous quelle forme ?

Il n’appartient qu’à vous de le découvrir.Alchimiste


Pour participer aux ateliers des 4 Héros intérieurs, cliquez ici.


Quand on partage un bien immatériel, on le multiplie. (Idriss Aberkane – Libérez votre cerveau)

Pensez à partager cet article avec vos amis sur les réseaux…