Améliorer ses relations aux autres… et à soi

2014

Trouver un sens à sa vie

Trouver un sens à sa vieOu à l’année à venir, ce sera déjà pas mal. Quoi de mieux en ce début d’année que prendre un peu de recul sur le quotidien et se demander en quoi cette année qui se présente devant nous, toute fraîche et pimpante, pourra être meilleure que celle qui est derrière nous. Après tout, à l’heure qu’il est, vous avez déjà probablement entendu moult fois le traditionnel “Bonne année”. OK, mais au fait, en quoi cette année sera “bonne” pour vous ? Ou plus exactement comment allez-vous vous y prendre pour qualifier cette année de “bonne” ? Ou encore plus exactement comment allez-vous trouver un sens à votre vie cette année ?

Je ne vous ferai pas l’affront de disserter sur comment tenir les bonnes résolutions, se fixer des objectifs motivants ou avoir de multiples bonnes intentions qui, comme chacun le sait, jonchent le sol d’un endroit peu recommandable nommé “Enfer” (enfin, ça c’est moi qui le dit; personne n’a jamais témoigné sur la Qualité de la Vie en Enfer. La QVE, c’est bon ça comme argument commercial 🙂 ). La plupart des blogs faisant partie du champ du développement personnel ont déjà retourné le sujet dans tous les sens.

C’est d’ailleurs à propos de sens, que j’aimerais plutôt partager mon point de vue avec vous dans ce billet. Et plus exactement comment trouver un sens à sa vie.

Commençons par une anecdote

Et si c’était la dernière ?

Il m’arrive pendant les fêtes de renouer avec mon premier métier d’infirmier à domicile, en remplaçant quelques-unes de mes collègues qui souhaitent prendre un peu de repos bien mérité.

Là, je rencontre essentiellement des personnes âgées et parfois très âgées. 85, 90, 95 ans voire plus pour certaines. Étant donné leur grand âge, elles ressentent cette transition d’une année sur l’autre avec une émotion un peu particulière. Il n’est pas rare, en effet, que l’une des premières pensées qui leur vient à l’esprit ressemble à : “Et si c’était la dernière ?“.

Après tout, elles sont lucides car statistiquement parlant, chaque année qui passe est considérée comme une sorte de bonus pour certaines… et de malus pour d’autres.

Qu’est ce qui fait la différence entre les deux ? Et bien, c’est le sens qu’elles mettent sur leur année à venir.

Pour résumer, celles considérant que l’année à venir est un bonus donnent et/ou trouvent du sens aux expériences qu’elles vont vivre (aussi minimes soient-elles compte tenu du degré de perte d’autonomie) et celles considérant l’année à venir comme un malus n’y voient aucun sens. Inutile de vous préciser lesquelles ont plus d’énergie et d’entrain que les autres.

Un exemple concret d’une personne ayant trouvé un sens à sa vie :

Une dame de 98 ans, percluse de douleurs diverses et variées, ayant des difficultés pour marcher, a trouvé un sens à son quotidien. Chaque jour, elle se fait le kiff de prendre le bus en bas de chez elle et faire le tour de la ville avec. Elle ne descend pas du bus avant d’être revenue à son point de départ après, grosso modo, deux bonnes heures de “balade”. Cette petite action du quotidien remplit sa journée de rencontres, de dialogues, de paysages urbains changeants, d’anecdotes en tout genre, bref de vie.

Alors OK, c’est un exemple et suivant le degré de perte d’autonomie de la personne, c’est plus ou moins facile de trouver du sens à son quotidien.

Pour autant, j’ai pu observé chez les personnes âgées que leur façon de voir la vie ne dépend pas de ce qu’elles sont devenues mais plutôt de ce qu’elles font aujourd’hui avec ce qu’elles sont devenues.

Comment trouver un sens à sa vie ?

Que nous apprennent nos anciens sur ce que nous vivons au quotidien ? Je pense que lorsque nous prenons conscience du caractère éphémère de la vie, que notre périmètre d’activités s’amenuise peu à peu ou que les circonstances de la vie nous font parfois trébucher, il y a toujours un moyen de chercher et trouver un sens à sa vie.

Et si c’était la dernière ?”. Cette pensée que certains ont lors du passage d’une année à l’autre créé un rapport à la vie légèrement différent. La motivation pour trouver un sens à sa vie est alors intensifiée.

Autant vous l’annoncer tout de suite; ce que vous lirez plus bas est uniquement un ensemble de suggestions vues de ma fenêtre. Il existe autant de moyens de trouver un sens à sa vie qu’il y a d’habitants sur Terre. Chacun en fonction de son environnement, de ses possibilités, de ses capacités pourra trouver quelque chose qui fera sens pour lui ou elle.

En vrac, des actions très concrètes et des concepts plus généralistes :

  • S’occuper des autres
  • Réaliser des actions bénévoles
  • Avoir la foi
  • Participer à des projets collaboratifs
  • Voyager
  • Organiser des rencontres
  • Transmettre (son savoir, son expérience)
  • Écrire un livre … ou des billets de blog 😉
  • Se réaliser au quotidien
  • S’occuper de sa famille, de ses enfants, de ses petits-enfants
  • Cultiver son jardin
  • Collectionner tout et n’importe quoi
  • Écumer toutes les ballades à faire autour de chez soi
  • Apprendre quelque chose de nouveau
  • Se sentir connecté à quelque chose de plus “grand” que nous
  • Pratiquer une activité sportive régulière
  • Lire et se cultiver sur un sujet particulier

Ma question pour terminer :

En cette nouvelle année, qu’est-ce qui donnera du sens à VOTRE vie ?

A bientôt


Avez-vous une vie satisfaisante ?

Faites le test

23 Comments to “Trouver un sens à sa vie”

  1. merci pour ce blog et cette question proposée ainsi !
    en fait chercher un sens à sa vie est une question de toute une vie … et quand je vois les propositions ci dessus…
    je trouve que je peux en cocher plusieurs.. avec un “S”…
    est ce que le lot sens ne nous donne pas à chercher ailleurs dans des mots, des réflexions, ce que nous avons là en creux dans nos mains chaque jour… nos enfants, petit enfant ; lire et se cultiver sur un sujet ; jardiner ; …. trouver le sens de la vie serez répondre à nos besoins ?? besoin de partage, de connexion, etc ?
    souvent dire trouver un sens à sa vie parait abstrait ?
    le sens se fait au quotidien : chaque jour est un cadeau et c’est ainsi qu’on le nomme présent…

  2. Ce que vous partagez ici est très juste Orchidée. Merci pour ce témoignage.

  3. Bonjour Christophe

    Pour ma part, je coche tout pour cette année. Il ne s’agit pas de nouvelles résolutions mais de rester fidèle à mon mode de vie, mes valeurs et mon goût pour les autres.

    • Oui Abdelhamid. Trouver un sens à sa vie passe aussi par le maintient de ce qui est bon pour nous aujourd’hui 😉
      Merci pour ton commentaire.

  4. Le sens de la vie; quelle immense question que chacun de nous finit un jour ou l’autre par se poser. Je crois que dans un premier temps, on devrait déterminer ce qu’est la VIE, et par la suite dans quel sens évoluera cette Vie qui se manifeste si prodigieusement.
    Si on croit que la Vie n’a que pour seul bût la mort tel que on nous en a convaincue et enseignée; la réponse la plus logique serait que la Vie n’a aucun sens et aucun bût.
    Personnellement je crois que puissance de la VIE (d’autres confondront la puissance de la Vie avec la Puissance de Dieu) a pour instrument la multitude comme outil de création; des milliards d’univers, des milliards d’étoiles, des milliards de planètes, des milliards de porteurs de vie sur la Terre; des milliards d’humains et chacun de nous est le fruit de ces milliards de créations de la Vie. Nous sommes un miracle..et tout cela se terminerait par la mort? Je ne crois pas a un après la vie; tels que la réincarnation, au karma, a des paradis ou a des enfers. Pour moi la mort, cela est la goutte d’eau qui perd toute son individualité et qui retourne à la mer. UNITÉ retournant dans le Tout, une goutte dans l’océan.
    La vie dont la multitude dans la création est son instrument fait des essaies, échoue et recommence sans cesse sans jamais se lasser.
    Mais si la Vie pour les Humains avait un autre bût que la mort. Il est dit par des chercheurs que des humains qui ont aujourd’hui 60 ans vivront éventuellement 1000 ans dû aux avancés de la science et de la recherche. Nous sommes 6, 7 milliards d’humains; j’aimerais être parmi eux.
    Mais la question concernant le sens de la VIE devrait donc être celle-ci; comment accepter et comment vivre ces 1000 ans, et comment vivre ce après-humain qui sera a l’homme d’aujourd’hui ce que nous sommes devenu par rapport a Cro-magnons.

    • Merci Marcel pour ce témoignage très… vivant 🙂 Vos idées donnent de la perspective à ce billet sur le sens de la vie.
      A bientôt

  5. Trouver le bon point de départ.

    Il existe probablement autant de chemins possibles que de personnes pour trouver du sens.
    Mais tous les systèmes de pensées, depuis la philosophie jusqu’à la psychologie en passant par les traditions spirituelles, suggèrent un point de départ unique: l’exploration de soi-même…

    • Voici une excellente synthèse Céline. Merci du partage 🙂

  6. La question de Celine est tellement adéquate quand il s’agit de trouver un sens à la Vie. La question étant * Comment trouver le bon point de départ? *

    Le blog que j’ai écris auparavant faisait référence à une approche basée sur la science et les dernières avancées sur les cellules souches, l’impression en 3D des organes humains, le clonage, etc. Des avancées qui éventuellement amènera une partie de l’humanité dans un avenir où la Mort (L’ultime maladie) sera vaincue et donnera donc un nouveau sens à la Vie telle que l’on la connait maintenant.

    Une autre approche, plus spirituelle, serait telle qu’enseigné par Yoshua dans l’apocryphe gnostique qu’est l’évangile de Thomas. Apocryphe où Yoshua dans les logions 16 et 49 entre autres enseignements fais référence au Monachos. Le Monachos étant l’homme qui a accompli un cheminement intérieur et a accédé à la conscience d’une intégration du Moi individuel dans l’Être absolu, le Tout, l’UN.

    Yoshua étant bien sûre le Jesus de la Bible. Je fais une différence entre le Jésus de la Bible que l’on connait soit en enfant dans les bras de sa mère ou en un crucifé en souffrance mourant pour sauver l’humanité et le Yoshua qui est né homme et qui par ses études et expérience de vie avant ses 30 ans. Un Yoshua qui serait un génie en spiritualité autant que Einstein l’était en physique, Mozart en musique, Michelange, Leonard de Vinci, et bien d’autres. Un génie qui tente d’enseigner dans ses mots à des disciples inféodés a la religion juive du temps, des disciples confondus par des enseignements qui étaient en total contradictions avec leurs connaissances des enseignements juifs.

    Je suggère cette intervention dans ce blog comme une possibilité de départ mais je suis totalement ouvert à d’autres avenues et a explorer d’autres points de départ.

    Note : la définition de Monachos est celle de Pierre Mestdagh, un érudit qui a interprété l’évangile de thomas.

  7. A mon avis, donner un sens a sa vie consiste a travailler sur sa personnalité(développement personnel, caractère, habitudes, aptitudes), sa spiritualité (méditation, introspection, prière, louange, adoration) afin de devenir un homme accompli susceptible d’impacter le monde et l’humanité dans le bon sens, a la manière des grands heros comme le Seigneur Jesus_Christ, Salomon, Bouddha, Nelson Mandela, Gandhi, Dalaï Lama, Confucius, Socrate. Le Guide Yengozo de la Révolution (LeGYR)

    • Tout a fait d’accord avec Yengozo, reste a déterminer ce que serait cet Homme (Homme ici dans le sens d’humain, homme ou femme)accompli de nos jours et comment serait-il perçu par les autres humains. Devra t’il se cacher ou se mettre à la lumière des jaloux, des puissances financière, des malades qui le suivront sans cesse pour être guéris de leurs maux mais qui ne sauront pas se guérir eux-mêmes, des paparazis, et autres. Et s’il se fait discret? Comment accompagner l’humanité dans son évolution tout en respectant le libre choix?

      Marcel

  8. Toutes ces bonnes résolutions pour donner du sens à sa vie ne sont présentes que pour passer le temps.
    La vie ne vaut rien…mais rien ne vaut la vie ( A.Souchon ).
    Avoir ENVIE est la clef…mais là,nous pourrions parler de passion.Mieux vaut perdre son temps dans la passion que de perdre sa passion.
    Que les passionnés sont heureux…

  9. Cette question à quoi sert ma vie je me la pose tous les jours depuis le décès de mon mari et malgré les enfants petits enfants voyage et associations diverses je n ai toujours pas de réponse avant le 7 10 2013 nos rêves nous faisaient avancer d une année sur l autre maintenant mes rêves je les fait seule au fond de mon lit et tous les matins j ai hate de me rendormir pour retourner dedans je suppose que c est le deuil j orga ise des reunions de famille, des ballade moto mais rien n y fait j ai perdu le gout combien de temps encore ?

    • Salut Mado,
      Ton témoignage me touche beaucoup. Je n’ai jamais répond dans un blog. Mais aujourd’hui mon intuition me pousse à te répondre. J’espère que mes parole te feront du bien, Je laisse parlé mon coeur.
      En te lisant, j’ai l’impression que tu aimais beaucoup ton mari. J’ai l’impression que tu t’ai un peu oublier en tant que personne à part entière. Si tu veux poursuivre ta vie il faudrait que tu regarde à l’intérieur de toi pour voir qui tu es tout au font, ainsi tu trouvera ce qui t’allume dans la vie et de part le fait même le sens que tu veux y donner.
      Je sens que tu es une femme de coeur et en pardonnant à la vie celle-ci nous envoie de l’amour inconditionnel que nous devons donner à toutes les personnes que l’on croise.
      Tout le monde dit que pardonner est difficile mais je crois que c’est de vouloir pardonner.
      «Divinité, je pardonne au obstacle de la vie qui font des blessures à mon coeur. Je vous remet cette douleur pour que vous la transformiez en Amour véritable qui comblera mon coeur. Je vous remercie. Je me pardonne, et je m’aime.»
      Mado, je vous bénie et je vous aime.

Leave a Reply

Publication

Publication

Inscrivez-vous et recevez gratuitement votre guide

 

Les besoins humains

EN BONUS...

- Les derniers articles du blog

- Des conseils sur les relations        humaines

- Des offres promotionnelles

Votre adresse email ne sera ni cédée, ni vendue, ni utilisée pour envoyer du Spam
UA-20466197-1