Continuons avec l’exercice du club de vie. La dernière fois, vous avez pu voir qu’il ne suffit pas d’être seul pour se sentir isolé. A moins que vous viviez en ermite au fin fond d’une grotte depuis toujours (mais avec une connexion web, du coup; sinon, ce ne serait pas possible de lire ces lignes), vous avez forcément croisé des personnes ou avez été inspiré par des personnages qui ont eu une influence, même minime, sur qui vous êtes aujourd’hui. Toutes ces personnes et personnages font partie de votre club de vie. Qu’elles soient encore présentes ou pas, il reste une trace d’elles quelque part en vous. Aujourd’hui, on va voir comment ces influences diverses et variées ont le pouvoir de vous faire rayonner plus que vous vous en doutez.

Si vous êtes arrivé directement sur cet article, je vous recommande de lire d’abord le précédent “Vous êtes plus entouré que vous ne le croyez“. Ce sera plus facile de comprendre certaines expressions ou mots que je vais employer ici.

Je te vois

avatarCe petit titre de paragraphe fait référence à un passage culte d’un film non moins culte; j’ai nommé “Avatar” de James Cameron sorti en 2009. Il y a en effet une scène où l’héroïne du film fait une sorte de déclaration au personnage principal en lui disant qu’elle voyait quel homme il était, bien au-delà des apparences. Et ce regard qu’elle portait sur lui contribua fortement à sa montée en puissance en tant que héros de l’aventure. Le “je te vois” exprimée par cette héroïne fut l’un de mes moments préférés du film.

Cet exemple illustre bien ce que je souhaite vous communiquer dans cet article; le regard que les membres de votre club de vie portent sur vous, influence nécessairement le regard que vous portez sur vous-même. Ce n’est pas un scoop; nous nous construisons aussi en fonction de ce que les autres nous renvoient. Pas uniquement, mais cela y contribue en grande partie.

L’effet Pygmalion

Dans un registre similaire, une étude célèbre menée en 1964 par Robert Rosenthal et Lenore Jacobson conduit à cette hypothèse :

Un sujet verra une amélioration de ses performances en fonction du degré de croyance en sa réussite venant d’une autorité ou de son environnement. Le simple fait de croire en la réussite de quelqu’un améliore ainsi ses probabilités de succès.

Voici une vidéo vous expliquant l’étude en question. Elle est en anglais mais sous-titrée en français.

Vous aimerez aussi...
Est-il possible de se défaire de ses pensées négatives ?

Il y a donc un lien bien significatif entre ce que vous croyez de vous-même et ce que certaines figures d’influences faisant partie de votre club de vie croient de vous.

Le revers de la médaille

J’anticipe peut-être certains commentaires qui seraient tout à fait légitimes à propos du contraire de l’effet Pygmalion. Et effectivement, il existe; il s’appelle l’effet Golem.

Ce phénomène entre en jeu quand une personne voit ses performances diminuer si une figure d’influence a des attentes, des croyances ou des perceptions plutôt négatives vis-à-vis d’elle. 

Si vous pensez que vous êtes sujet à cet effet Golem, rappelez-vous que dans votre club de vie, il n’est censé y avoir uniquement les personnes ou personnages qui ont eu (ou ont encore) une influence positive sur vous et votre chemin de vie. Vous pouvez choisir de radier les membres non désirés de votre club et ainsi laisser la place belle pour les autres. 

Il est possible que leur influence négative vous colle encore à la peau, comme un chewing-gum à une chaussure, mais en portant votre attention sur les raisons pour lesquelles les autres membres ont contribué à améliorer votre vie comme ils l’ont fait, vous pourrez peut-être compenser le truc.

Qui êtes-vous aux yeux des membres de votre club de vie ?

Je vous propose de penser à un membre de votre club de vie, ayant le statut Membre d’Or ou Membre Important. L’un de ceux ayant eu une influence positive dans votre vie.

Il m’arrive régulièrement d’entendre mes clients me dire qu’ils ne savent pas vraiment qui ils sont, ou bien qu’ils ont une piètre opinion d’eux-mêmes. S’il est en effet parfois difficile d’aller chercher en soi d’autres points de vue sur soi, il peut être plus facile d’aller les chercher à l’extérieur.

Vous aimerez aussi...
Relation de coaching : distance ou proximité ? (Partie 2/2)

C’est là tout l’intérêt du club de vie.

Pour vous permettre d’envisager un autre regard sur qui vous êtes, je vous propose ces quelques questions d’exploration :

 – Pourquoi cette personne a-t-elle contribué à votre vie de cette façon ?

 – Qu’est-ce qu’elle apprécie (ou appréciait) chez vous ?

 – Que pouvait-elle voir chez vous que les autres ne voyaient pas ?

 – Quelles sont les qualités qu’elle pouvait voir en vous ?

 – Si je lui demandais de me raconter la personne que vous êtes, que me dirait-elle ?

En prenant le temps de répondre à l’une, l’autre ou l’ensemble de ces questions, vous ouvrez une fenêtre sur une partie de vous, soit que vous n’imaginiez pas, soit que vous aviez peut-être oublié.

C’est précisément cette partie de vous qui, une fois mise au jour, pourra vous faire rayonner plus que vous vous en doutez. 

Et ce n’est pas fini

Nous sommes arrivés à mi-chemin de toutes les bonnes choses que peut vous apporter votre club de vie.

Pour résumer ces deux premières parties en quelques mots, je dirais que :

Les membres de votre club de vie contribuent ou ont contribué à construire la personne que vous êtes aujourd’hui. De plus, ce qu’elles reconnaissent de vous en tant qu’individu (valeurs, qualités, compétences), peut vous aider à améliorer la valeur que vous vous accordez dans votre vie.

La prochaine fois, j’essaierai de vous montrer que vous aussi, aux yeux de ces personnes, vous comptez peut-être plus que vous ne le pensez.


Si vous aussi voulez élaborer votre club de vie pour vous aider à rayonner autour de vous, contactez-moi ici; nous pouvons travailler ensemble.


Quand on partage un bien immatériel, on le multiplie. (Idriss Aberkane – Libérez votre cerveau)

Pensez à partager cet article avec vos amis sur les réseaux…