Téléchargez gratuitement votre ebook

"COMMENT REPRENDRE MA VIE EN MAIN"

(En bonus :  les derniers articles du blog, des tests en ligne et d'autres surprises)

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.

Cet article est la deuxième partie d’un événement inter-blogueur « Attirer de l’abondance dans sa vie » à l’initiative de Alexandra du blog L’univers de l’attraction et auquel je contribue avec grand plaisir.

La semaine dernière, nous avions commencé par explorer trois pistes pour attirer l’abondance dans sa vie : aligner sa vision (expression de l’Âme) et son ambition (expression de l’Ego), cesser de s’acharner sur ce qui ne dépend pas de soi et se donner le temps de le faire. Voyons cette semaine deux autres pistes et un conte illustrant cet objectif motivant.

Contre vents et marées

Sur le chemin pour créer de l’abondance dans sa vie, il y aura indubitablement des obstacles. Obstacles pouvant prendre de multiples formes : entourage plus ou moins compréhensifs, échecs récurrents, moyens insuffisants, compétences défaillantes, … soi même 😉 etc. Je passerai rapidement sur l’idée de ne pas lâcher le morceau et vous renvoie sur la pléthore d’articles, livres et autres citations sur les bienfaits de la ténacité, de la persévérance et tout le toutim.

En revanche, je soulignerai un point peu mis en avant dans toute cette littérature; la notion d‘écologie de soi.

 Il me semble en effet judicieux, voire nécessaire, de prendre en compte sa propre écologie sur le chemin pour créer de l’abondance. En effet, si faire preuve de persévérance est une réelle ressource dans cette quête, cela peut vite tourner à la catastrophe si la volonté se transforme en acharnement. Les dommages en termes humains, financiers, familiaux, relationnels ou de santé peuvent être lourds de conséquences. Je pense que le facteur écologie de soi n’est pas une option à prendre à la légère.

Créer de l’abondance dans sa vie c’est aussi continuer à avancer… tant que cela reste écologique pour soi et son entourage.

 Fromage ET dessert

 N’avez-vous jamais remarqué combien nous sommes doués pour nous mettre en situation de dilemme ?

Vous aimerez aussi...
[CHRONIQUE LECTURE] Métro, Boulot, Bonheur

C’est blanc OU noir, mer OU montagne, rester OU partir, tout laisser tomber OU s’acharner comme un forcené (cf point précédent). Je suis de plus en plus convaincu que la vie est comme un arc en ciel avec toutes les nuances de couleurs possibles. Se donner la possibilité de voir toutes ces couleurs nous permet d’augmenter notre capacité à faire des choix en toute conscience, de les assumer et de les vivre de la meilleure manière qu’il soit.

Créer de l’abondance dans sa vie, c’est aussi augmenter le nombre de ses choix.

L’abondance en soi

 Pour conclure ce billet, je partage avec vous un conte que j’ai trouvé très en lien avec le sujet qui nous intéresse cette semaine :

 Un jour, le père d’une très riche famille amène son fils à la campagne pour lui montrer comment les gens pauvres vivent. Ils y passent quelques jours sur la ferme d’une famille qui n’a pas beaucoup à leurs offrir. Au retour, le père demande à son fils:

  • As-tu aimé ton séjour?”
  • C’était fantastique papa”
  • “As-tu vu comment les gens pauvres vivent?” demande encore le père.
  • “Ah oui” répond le fils.
  • “Alors qu’as-tu appris?”

 Le fils lui répond:

“J’ai vu que nous n’avions qu’un chien, alors qu’ils en ont quatre.

Nous avons une piscine qui fait la moitié du jardin et ils ont une grande rivière.

Nous avons des lanternes dans notre jardin et eux ont des étoiles partout dans le ciel.

Nous avons une immense galerie à l’avant, et eux ont l’horizon.

Nous avons un domaine, mais eux ont des champs à perte de vue.

Nous avons des serviteurs alors qu’eux servent les autres.

Nous achetons nos denrées et eux les cultivent.

Nous avons des murs autour de la propriété pour nous protéger, eux ont des amis qui les protègent.”

 Le père en resta muet. Le fils rajouta : “Merci papa de m’avoir montré tout ce que nous n’avons pas.”

 Trop souvent nous oublions ce qui nous est acquis pour nous morfondre sur ce que nous n’avons pas… Ce qui est un objet sans valeur pour un, peut très bien être un trésor pour un autre. Ce n’est qu’une question de perspective. C’est à se demander ce qui arriverait si on rendait grâce pour tout ce que nous avons, au lieu d’en vouloir plus.

Vous aimerez aussi...
[Article invité] - 6 façons de persévérer même quand c’est difficile

 Apprenez à apprécier ce que vous avez, y compris vos amis.

 Source: .www.lespasseurs.com

Si vous aussi vous pensez qu’un travail sur soi permet de créer de l’abondance dans sa vie, contactez-moi ici; nous pouvons travailler ensemble.


Quand on partage un bien immatériel, on le multiplie. (Idriss Aberkane – Libérez votre cerveau)

Pensez à partager cet article avec vos amis sur les réseaux…