Bon retour dans le monde des personnalités difficiles. Aujourd’hui, je vais aborder trois autres personnalités difficiles, la personnalité à tendance hystérique, le compétiteur-winner et l’hyper-procédurier. Des personnalités que vous avez peut-être déjà rencontrées, au travail, dans vos connaissances ou même dans votre entourage proche. Des personnes que vous avez peut-être déjà croisées au café ou dans le métro. Dans cette suite d’article, je vais vous présenter trois autres personnalités difficiles et vous donnerai quelques tuyaux pour composer avec elles.

La personnalité à tendance hystérique

Sa devise : « Aimez-moi ! Sauvez-moi ! »

On a tous déjà entendu le mot « hystérique ». Et la première chose qui nous vient à l’esprit est l’image d’une femme qui hurle et gesticule dans tous les sens sans raison apparente. Mais sachez qu’il existe aussi des hommes hystériques. Ce comportement peut être intimidant pour certain, insupportable pour d’autres. Cependant, il est important de noter que ce comportement traduit une faille psychologique importante chez la personne. Ce n’est pas juste un “caprice”. Tout comme l’obsessionnel compulsif ne fait pas exprès de vouloir tout mettre en ordre.

Comment reconnaît-on une personnalité hystérique ? 

Aux yeux de l’entourage, elle est perçue comme une personne cherchant excessivement de l’attention et ayant un besoin presque irrépressible de séduire. Elle peut être perçue également comme quelqu’un de colérique ayant un tempérament impulsif et qui manque de contrôle.

Dans les relations interpersonnelles, elle démontre une certaine instabilité et un manque de constance. Tantôt proche et affectueux, tantôt distant et dénigrant la valeur des personnes qu’elle côtoie.

Au niveau des comportements, la personnalité hystérique tend à dramatiser les événements et à adopter une attitude théâtrale dans ses expressions (verbales et non-verbales). Cette dramatisation traduit une difficulté à prendre du recul face aux événements et situations; elle se laisse facilement emporter et réagit dans l’immédiat. 

Comment se comporter face à une personne hystérique ?

  • La première attitude est de rester neutre face aux démonstrations excessives que la personne vous communique. Neutre signifie qu’il est préférable d’éviter de critiquer ouvertement son comportement ou au contraire de rentrer dans son jeu et de valider ce qu’elle dit. En gros, vous observez sans juger.
  • La seconde piste est de lui proposer un point de vue nuancé sur la situation qu’elle décrit comme dramatique. Et proposer ne signifie pas imposer; c’est à dire qu’il ne faut pas vous attendre à obtenir l’adhésion de votre interlocuteur(trice), mais au moins, il ou elle aura entendu un autre point de vue que le sien.
  • Enfin, le fait de poser des limites dans la relation avec ce type de personnalité vous permettra de vous en préserver à minima et de lui offrir un cadre structurant et donc rassurant dans lequel elle pourra se sentir un peu plus en sécurité. Par conséquent elle éprouvera moins le besoin d’obtenir l’attention qu’elle cherche désespérément. 

Le compétiteur- Winner

Sa devise : « La vie est une succession de défi ! »

Le compétiteur-winner est proche de la personnalité obsessionnelle. La différence est que cette dernière est obnubilée par la démarche pour arriver à un résultat.

Quant au compétiteur-winner, il vise uniquement le résultat, peu importe la démarche. L’important pour lui c’est d’atteindre l’objectif; il ne joue pas pour participer mais pour la victoire. Quand on lui dit que l’important c’est de participer, sa meilleure réponse est “ce sont les perdants qui disent ça”

Quelles sont les caractéristiques d’un compétiteur-winner ? 

Un compétiteur-winner est une personne qui est toujours dans l’action. Il n’aime pas la lenteur car pour lui, elle est synonyme de perte de temps. Sa vie est une course à la montre pleine de défis. Il aime les gratifications immédiates et a un souci d’accomplissement rapide. De ce fait, il a du mal à se fixer des objectifs à long terme et ses actions sont focalisées sur le court terme.

Vous aimerez aussi...
11 bugs du cerveau qui vous empêchent de reprendre votre vie en main (partie 1/3)

A l’inverse de l’obsessionnel compulsif, le compétiteur-winner n’est pas hostile à la collaboration et n’a pas de difficulté à déléguer… pourvu que cela le mène à la victoire et ne fasse pas traîner les choses. Il a tendance à l’autoritarisme pour que les autres suivent son rythme. Il aime avoir le dernier mot et figurer sur le podium. Ce qui ne facilite pas souvent ses relations notamment quand il travaille en équipe. Son impatience et son empressement peuvent être décourageant mais sont surtout fatigants pour les autres. 

Que faire en présence d’un compétiteur-winner ?

Quelques pièges à éviter : 

  • Si vous voulez travailler avec lui dans la paix, évitez la compétition directe. Cela peut l’irriter et comme il tient à gagner et avoir le dernier mot, la victoire sera toujours plus importante à ses yeux que votre relation. 
  • Évitez les retards. La ponctualité est une qualité que le compétiteur-winner admire;
  • Quand il est sur les nerfs, ne lui parlez pas de négociation. Attendez qu’il se calme et parlez-lui avec tact;
  • Ne vous impliquez pas dans ses projets si cela ne vous concerne pas directement;

A privilégier :

  • L’aider à prioriser. Comme tout semble urgent pour le compétiteur-winner, faites-lui savoir ce qui doit être priorisé. 
  • Soyez précis et ne vous attardez pas sur les détails quand vous lui expliquez les choses
  • Montrez-vous coopératif et faites-lui comprendre que vous êtes du côté de la réussite afin de mieux collaborer avec lui.

La personnalité de type « hyper-procédurier » 

Sa devise : « seul contre tous ! »

Un supérieur très méfiant ? Un collègue un peu « parano » ? Un(e) ami(e) qui pensent que tout le monde veut lui faire tort ? Voilà les caractéristiques typiques de la personnalité de type hyper-procédurier.

Cette personnalité est très méfiante vis-à-vis de tout. Elle peut vous en vouloir toute sa vie pour une erreur que vous avez commise.  Pour eux, la confiance ne se mérite pas, elle se gagne ! Elle exprime peu ses émotions de peur que des personnes ne les utilisent pour l’atteindre. Cependant, elle est une personne très affirmée, sûr d’elle et qui aime donner des ordres. 

La personne hyper-procédurier peut souvent vous causer du tort surtout si elle vous a dans son collimateur. 

Les pièges à éviter :

  • Vouloir jouer le jeu du conflit avec elle. Il y aura de grandes chances que vous sortiez perdant.
  • Sous-estimer sa capacité de nuisance ainsi que son don pour repérer les failles dans votre fonctionnement, votre raisonnement, etc.

A privilégier :

La personnalité de type hyper-procédurier est carrée, droite comme la justice. A chaque conflit, citez impérativement les règles et les lois dès que possible. Un patron hyper-procédurier ? Respecter les formes sans pour autant en faire trop. Mais surtout, utilisez un vocabulaire précis et clair. 


Si vous aussi êtes aux prises avec une personnalité difficile et souhaitez développer des aptitudes pour “faire avec”, contactez-moi ici; nous pouvons travailler ensemble.


Quand on partage un bien immatériel, on le multiplie. (Idriss Aberkane – Libérez votre cerveau)

Pensez à partager cet article avec vos amis sur les réseaux…