Après un précédent article invité sur l’introversion, en voici un nouveau sur la timidité. Et comme la première n’a pas grand chose à voir avec la deuxième, j’accueille aujourd’hui Guillaume Jouvencel du blog “Réussir socialement“. Guillaume va nous proposer son point de vue sur la timidité.

Bonjour à vous chers lecteurs du Blog des Rapports humains. Je suis Guillaume Jouvencel et aujourd’hui je souhaite vous parler de comment reprendre sa vie en main quand on est timide, et lorsque cette partie de nous, nous empêche d’être épanoui.

Je partage l’approche de Christophe en ce qui concerne le développement personnel. Je pense qu’il est nécessaire de tenter de comprendre en profondeur ses émotions, ses peurs, ses réactions ou ses croyances. Afin de les embrasser puis de les dépasser si nécessaire. Après tout, ces aspects font partie de nous et probablement pour une bonne raison.
Chercher à les cacher ou à les « vaincre » serait selon moi contre-productif. Du moins, je pense que ça l’est pour la plupart des individus.

Comprendre la timidité est une clé pour trouver une solution pertinente et durable. C’est pourquoi j’aimerai vous faire part dans un premier temps de :

La raison fondamentale de votre timidité 

Je sais… Tout ce que l’on n’aime pas dans une recette de cuisine en ligne, c’est qu’on nous raconte la vie des ingrédients ou de pourquoi l’auteur aime cette recette en première partie 😉 .

Mais en développement personnel, l’effort consacré à l’assimilation et la compréhension d’un blocage est tout autant nécessaire que la méthode employée pour le dépasser. 

Un problème qui remonte à la nuit des temps.

Supposons que vous retourniez à l’époque de nos ancêtres et que vous entriez dans la peau d’un chasseur-cueilleur. Vos principales préoccupations sont alors :

  • La survie immédiate
  • Le fait de vous nourrir et de vous hydrater
  • Dormir

Ces trois préoccupations ont toutes un point commun : il vous faut faire partie d’un groupe pour les satisfaire. 

En effet, seul face à un tigre à dent de sabre ou une tribu ennemie, vos chances de survie seul(e) sont plus que minimes.

Comment traquer et chasser votre quatre heures, ou connaitre les meilleurs lieux de cueillette si vous êtes tout seul ? Et je ne parle même pas si une autre tribu a pour habitude de cueillir au même endroit que vous…

Enfin, dormir requiert un minimum de sécurité. Un toit sur la tête (ou une grotte) est même apprécié. Encore ici, difficile d’assurer un repos revigorant si personne ne monte la garde, entretien le feu ou chasse les prétendants à votre grotte.

Vous l’aurez compris, faire partie d’un groupe est vital. L’enjeu est donc de s’y intégrer, de s’y conformer et surtout : de ne pas s’en faire exclure. 

Le regard des autres

Être timide ou rejeté du groupe

Photo by Ashley Jurius on Unsplash

Le pire qui puisse vous arriver est de vous retrouver tout seul. Le jugement et le regard des autres prend alors une place de tout premier choix au sein de vos préoccupations. Si vous dites quelque chose qui ne plait pas, que vous n’êtes pas d’accord ou pire, si vous entrez dans un conflit, c’est votre survie qui est menacée. Pas étonnant que notre cerveau soit si préoccupé par le regard des autres…

« Cela fait longtemps que cette époque est révolue » – Pour nous oui, mais pas pour notre cerveau. L’âge de la civilisation est de 15 000 ans. Mais l’évolution de l’humanité se joue depuis 2,8 millions d’années si on compte l’apparition du premier « Homo ».

Vous aimerez aussi...
[ARTICLE INVITÉ] Relation toxique et dépression - 3 choses indispensables à savoir

 

Le fait de pouvoir se balader dans la rue ou dans la nature sans que notre vie soit menacée à court terme n’est que très récent. Et encore, ce n’est pas encore vrai partout dans le monde… 

Pourquoi être timide est « mainstream »

Être timide est fortement reliée à votre peur du regard des autres. On dit que plus une habitude date, plus il est difficile de s’en débarrasser. Imaginez une habitude vieille de 2,8 millions d’années…
Le fait est qu’aujourd’hui, même si être exclu d’un groupe peut avoir certaines conséquences, elles n’ont strictement rien à voir avec celles d’antan.

Nous sommes timides car nous avons peur du ridicule, du jugement, de nous tromper, de ne pas être à la hauteur, d’être moqué, d’être rejeté… Et cela nous empêche de prendre notre vie en main.
Mais vous savez ce que ces conséquences ont en commun ? En plus d’avoir peu de chances de se produire (nous allons voir pourquoi dans un instant), elles ne sont pas graves… Pas grave du tout !  

Je ne m’attends pas à ce que vous ayez une illumination simplement parce que vous venez de lire que « Finalement, le ridicule ne tue pas… EUREKA ! Je ne suis plus timide ».

Mais cette partie avait son importance avant ce qui va suivre 😉 .

Comment reprendre sa vie en main quand on est timide

Ce qui vous fait vraiment peur

Lorsqu’une situation où votre timidité commence à prendre le dessus, de quoi avez-vous vraiment peur ? Est-ce la manière dont les gens auront de vous traiter ou de vous regarder ? Ou est-ce la représentation que vous en avez ?

Essayez de repenser à la dernière personne qui a vos yeux, est passée pour ridicule / méritait d’être moquée / a été jugée / s’est trompée / n’a pas été à la hauteur. Cette personne ne peut pas être vous, évidemment. Sur le moment, vous vous êtes probablement dit intérieurement « Mon dieu, je n’aimerais pas être à sa place ». Mais que s’est-il passé après ? Disons… 5 minutes après ? Et aujourd’hui ?

Oui, vous avez probablement oublié cette personne. Du moins, vous êtes passés à autre chose. Vous êtes retournés à votre discussion ou vos pensées. Inutile de garder en mémoire un tel évènement.  

Vous voyez où je veux en venir ?

Les gens s’en fichent de vous, il n’y a qu’eux-même qui les intéressent vraiment.

Vous pensez probablement que si vous vous plantez devant tout le monde, vous serez jugé et moqué pendant des années, sur 3 générations si ça se trouve…? Mais il n’en est rien. Ce qui importe pour les gens, c’est leur vie à eux, leur monde. Pas le vôtre.

En tant qu’ancien timide je vous l’accorde, ce n’est pas un bon moment à passer. Mais quand on y réfléchit… Qu’est ce qui fait vraiment peur ? Les conséquences d’un échec, ou celles qu’on imagine et qui par conséquent, nous paralysent… ?

Le « Worst Case Scenario » ou : le pire scénario possible

Une des techniques m’ayant permis de dépasser ma timidité petit à petit a été de m’imaginer le pire scénario possible à chaque situation qui m’effrayait, où j’étais certain que le fait d’être timide allait être à mon désavantage.
Pour finalement me rendre compte que même le pire de ce qui puisse arriver, n’avait rien de dramatique à long terme…

« Quel est la pire chose qui va se passer si je vais parler à cette fille assise au bar ». Je sais, situation typique d’un étudiant, que j’étais à l’époque. 

Vous aimerez aussi...
[Article invité] - Story Thérapie : quand réécrire sa propre histoire permet de guérir

Je m’imaginais alors dans des situations totalement embarrassantes :

  • Elle allait se moquer de moi – rejoint par ses amies évidemment -.
  • Elle allait me rejeter
  • Elle allait me frapper et m’insulter (parce que bon, pourquoi pas…)
  • La musique du bar allait tout d’un coup s’arrêter et toutes les personnes présentes me dévisageraient. (Oui, l’imagination va loin)

Prenons donc le pire scénario : les quatre à la fois.

Y a-t-il vraiment quelque chose de grave ? Est-ce que ma vie allait soudain s’arrêter ? Est-ce que cela me condamnait à ne plus pouvoir parler à une autre fille de toute ma vie ? Est-ce que ça allait déclencher la 3ème guerre mondiale ? En m’adressant vraiment à la pire personne possible à la limite… 

La peur du regard des autres et la timidité sont irrationnelles. Mais lorsqu’on se prête au jeu de rationaliser ces peurs, on prend conscience que le pouvoir qu’elles exercent sur nous est en grande majorité issu de nos propres représentations, voire imagination.  

Les experts et les leaders face à la timidité

Je sais, c’est un titre accrocheur. Mais il est valable dans toutes les catégories où la timidité fait surface : Prise de parole en public, leadership, expression d’une opinion à ses amis, etc. 

Pour conclure cet article, j’aimerai vous parler de ce qui différencie les véritables experts des domaines cités à l’instant des autres.
Bien sûr, je pourrais évoquer l’expérience. C’est à force de faire, d’échouer et d’apprendre que ces personnes sont devenues expertes, mais pas seulement…

Quand on aborde le sujet des peurs, chacun a sa propre vision et appréhension de ces dernières. Bien entendu, à des degrés différents.

Mais prenons les leaders, car il s’agit de l’un des exemples les plus parlant. Pensez-vous qu’ils/elles sont nées avec cette facilité à prendre les devants et mener les autres ? Voire être une figure d’inspiration ?

Ces gens sont comme vous et moi. Au début, ils ne savaient probablement pas comment s’y prendre. Ils savaient qu’il y avait de fortes probabilités d’échec : à prendre les devants, à parler en public, à exposer leurs idées et tenter de rallier les autres à leur cause etc. Et c’est d’ailleurs ce qui s’est très souvent passé. Ils ou elles ont échoué. Mais ils y sont allés. Ils ont essayé de lancer la conversation ! Ils ont pris la parole et pris le risque d’être exposé aux autres !

Ils avaient peur, comme vous et moi. Mais ils ont fait le choix d’avoir peur, et de le faire quand même. 

Conclusion

Est-ce que ces gens avaient lu un article sur comment reprendre sa vie en main quand on est timide ? Peut-être, ou peut-être pas…

Mais vous, maintenant, savez d’où vient votre timidité. Même si elle est vieille de 2,8 millions d’années, elle n’est pas irréversible. Car les raisons qui nous poussent à avoir peur du regard des autres ne sont plus valables dans notre société d’aujourd’hui.

Ce qui importe le plus aux yeux des autres, c’est eux-mêmes. Même si vous vous lancez et échouez, ils vous auront oublié le lendemain. De votre côté, non seulement vous vous rendrez compte que le pire scénario a peu de chances de se réaliser, qu’il n’est pas si grave que ça, mais en plus, vous aurez progressé !

Pas à pas, vous dépasserez votre timidité et reprendrez votre vie en main 🙂 .