Téléchargez gratuitement votre ebook

"COMMENT REPRENDRE MA VIE EN MAIN"

(En bonus :  les derniers articles du blog, des tests en ligne et d'autres surprises)

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.

Voici la suite du billet de la semaine dernière concernant la place du Réel, du Symbolique et de l’Imaginaire dans l’esprit d’une personne ou d’un groupe face à un projet à réaliser ou une situation à explorer. Cette semaine, je partage avec vous les différents scénarios possibles où l’équilibre des forces est rompue et où la conséquence majeur de ce déséquilibre est la perte du sens des actions menées.

Un Réel hypertrophié

Ce cas de figure peut se vivre quand nous sommes centrés quasi exclusivement sur les objectifs, que la culture du résultat est érigée en “diktat”, ou encore que la recherche de l’excellence devient obsessionnelle. C’est le mode robot qui avance sans états d’âme et qui ne se soucie guère des conditions dans lesquelles un projet est mené à son terme. Nous retrouvons cet état d’esprit dans la formule parfois employée “La fin justifie les moyens”

Les risques principaux d’un Réel hypertrophié:

  • Un mode relationnel agressif
  • Un comportement tyrannique
  • Une rigidité dans les procédures
  • Un manque de régulation dans les échanges
  • Des marques de reconnaissance inexistantes

Un Réel sous-estimé

Ici, nous sommes un peu dans le monde des Bisounours. Les risques, inhérents à tout projet, ne sont pas évalués. Nous sommes alors en situation de refuser de voir la “réalité” en face. C’est un peu le genre “Tout va bien dans le meilleur des mondes”. Les données factuelles, chiffrées ne sont pas étudiées ou le marché n’est pas évalué. Les objectifs ne sont pas suffisamment clairs ou sont carrément inexistants, les procédures sont vagues et aucun cadre n’est proposé.

Les risques d’une sous-estimation du réel

  • Un manque de sécurité
  • Des pertes financières
  • Un fonctionnement chaotique
  • La confusion des rôles
  • Une désorganisation globale

Une Hypertrophie du Symbolique

Vous connaissez ou avez connu un responsable d’équipe ou de service qui se prend pour Dieu? C’est le syndrome du “petit chef” par excellence. Il peut être une figure emblématique très (trop) présente et pesante, avec un narcissisme exacerbé. C’est limite s’il parle de lui (ou d’elle) à la troisième personne.

Vous aimerez aussi...
Négocier avec le coeur

Dans le milieu médical, j’ai connu pas mal de chirurgiens dans ce cas là. C’était un peu la logique de la cour du roi. Lors des visites des patients, c’était effectivement le roi et sa cours qui débarquaient dans les chambres. C’était du grand folklore; Le chef de service (le roi) était suivi de près par l’interne, les externes, la surveillante infirmière, les infirmières, les élèves. Bref, pour le patient, c’était intimité zéro.

Les risques d’une hypertrophie du Symbolique

  • Aucune place pour la créativité
  • Une instrumentalisation des individus
  • Des craintes et peurs latentes
  • Un Réel complètement transformé
  • Un comportement autoritaire et oppressif

Une détérioration du Symbolique

A l’inverse, un manque de Symbolique se retrouve lorsque les rôles, les fonctions, les places de chacun dans un groupe, une équipe ou une entreprise ne sont, soit pas déterminés, soit pas respectés. L’absence de leader qu’il soit charismatique ou non peut être source de perte de repère pour une équipe. Les liens sociaux entre les collaborateurs sont inexistants ou superficiels. Le sentiment de faire partie de quelque chose de plus grand n’est pas favorisé.

Dans un autre registre, plus individuel et lié au champs de l’éducation, la place des parents et des rôles dans une famille est nécessaire pour le bon développement d’un enfant. Sans ces Symboles que peuvent représenter le Père ou la Mère (ou toute autre figure symbolique les représentant) avec tout ce qui les caractérise (cadre, amour, regard, validation, sécurité, confiance, reconnaissance, etc.) l’enfant évoluera dans un environnement qui lui semblera hostile et peu structuré.

Les risques d’une détérioration du Symbolique

  • Un manque de repère
  • Une anxiété diffuse ou marquée
  • Un envahissement de l’Imaginaire (ci-après)
  • Une absence de sentiment d’appartenance
  • Une cohésion fragile entre les individus

Un Imaginaire envahissant

C’est le cas typique que nous retrouvons dans le commentaire “Tu prends tes rêves pour la réalité”. Ici, le Réel est soumis de façon excessive à tous les filtres de perceptions et d’interprétations d’un individu ou d’un groupe. L’Imaginaire prend ainsi toute la place du Réel en opérant des distorsions dans tous les sens. Les émotions sont alors exacerbées. Il s’agit généralement de personnes très anxieuses à l’idée du lendemain. En effet, elles sont focalisées sur le futur et ne parviennent pas à se recentrer sur leur présent.

Vous aimerez aussi...
La minute du coach - S01E05 - Le moment présent

Les risques d’un Imaginaire envahissant

  • Remettre toujours au lendemain
  • Se faire une montagne d’un rien
  • Des débordements émotionnels
  • La création de scénarios anxiogènes
  • Les idées reçues et les rumeurs
  • Les interprétations abusives
  • Les raccourcis

Un Imaginaire pauvre

Ce scénario représente la mort de la créativité. Dans l’entreprise, c’est le cas où tout tourne relativement bien, mais où aucune prise de risque n’est envisagé. C’est l’encroûtement par excellence. Les individus sont dans une routine extrême et leur motivation au travail est aussi intacte que le visage d’un boxeur après un combat en douze rounds. L’idée principale qui domine dans ce contexte est de ne surtout pas faire de vague. L’absence d’initiative est devenue une institution.

Dans un contexte plus particulier, il peut s’agir d’individus dont la vie leur parait ennuyeuse, sans relief et où le sens qu’elles donnent à leur existence a été perdu dans les tréfonds des habitudes et du quotidien.

Les risques d’un Imaginaire pauvre

  • La démotivation
  • L’encroûtement
  • L’absence d’ambition
  • La non-compétitivité des entreprises
  • La peur du changement

Pour conclure

Un grand bravo à ceux qui sont arrivé jusque là; le sujet était intéressant, mais j’avoue avoir un peu ramé à produire ce duo d’articles. Je pense que le prochain billet sera une récréation en comparaison 😉

Mon objectif en partageant ce concept du Réel, Symbolique et Imaginaire est de permettre à chacun d’avoir une grille de lecture équilibrée vis à vis des personnes, choses, situations ou projets que nous rencontrons au quotidien ainsi que vis-à-vis de soi-même quand nous sommes en plein doute.

Identifier là où “ça pèche” nous permettra de rééquilibrer les forces en présence et de retrouver un sens perdu parfois chèrement conquis.

A la semaine prochaine.


Quand on partage un bien immatériel, on le multiplie. (Idriss Aberkane – Libérez votre cerveau)

Pensez à partager cet article avec vos amis sur les réseaux…