Téléchargez gratuitement votre ebook

"COMMENT REPRENDRE MA VIE EN MAIN"

(En bonus :  les derniers articles du blog, des tests en ligne et d'autres surprises)

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.

Voici donc la deuxième partie du dernier billet consacré aux 3 étapes pour reprendre votre vie en main et en l’occurrence, l’étape de prendre un Nouveau Départ. Dans le première partie, vous avez vu ce que le Nouveau Départ n’est pas et quels sont les signes vous montrant que vous y êtes enfin. Aujourd’hui vous allez voir 6 freins pouvant ralentir voire saboter votre Nouveau Départ ainsi que 4 pistes à suivre pour le réussir.

Ce qui vous freine au moment de prendre un Nouveau Départ

Prendre un Nouveau Départ s’accompagne inévitablement de freins. Bien entendu, il existe autant de freins que de personnes voulant reprendre leur vie en main. Pour autant, quelques incontournables tirent leur épingle du jeu.

Vous qui êtes peut-être à l’orée de prendre un Nouveau Départ, vous pourriez en reconnaître quelques-uns. Parmi eux, il y a les freins externes (les moins influents si vous les laissez à leur place) et les freins internes (un peu plus coriaces à lever, mais pas impossible non plus)

Frein externe #1 – L’entourage

Ce que vous vivez dans votre transition de vie vous transforme profondément. C’est même un peu le principe. Cette transformation qui se passe à l’intérieur va aussi se voir à l’extérieur (un peu comme les yaourts au bifidus). Du coup, les gens de votre entourage vont commencer à côtoyer une nouvelle personne; ce qui peut potentiellement les déstabiliser. Ils pourraient donc être tentés d’agir (inconsciemment) à votre encontre sans intention malveillante, mais juste pour retrouver une situation relationnelle correspondant à LEUR équilibre.

Une suggestion pour vous aider à garder le cap : évitez de les prendre de front. Ce dont l’entourage a besoin en général est d’être rassuré sur la nouvelle personne que vous devenez.

Frein externe #2 – Les envieux

Aaah !!! les envieux, les jaloux. S’ils n’existaient pas, il faudrait les…

Ah ben non; en fait, rien. s’ils n’existaient pas, ce serait tellement mieux. Pourtant, ils sont bien là, et vous voir sur le point de prendre un Nouveau Départ dans votre transition de vie les perturbe aussi. Non qu’ils souhaitent vous revoir “comme avant”, mais ce que vous vivez là fait peut-être écho avec leur propre transition de vie mal négociée. Ils sont peut-être eux-mêmes bloqués dans l’une des deux premières étapes, et voir que vous êtes sur le point de sortir de la phase où eux s’enlisent est tout simplement insupportable. D’où parfois des propos et/ou comportements que vous ne comprenez pas et qui peuvent être blessants.

Une suggestion pour vous aider à garder le cap : évitez les envieux tant que possible. et si ce n’est pas possible, évitez de leur donner du crédit.

Frein externe #3 – Ceux qui s’en foutent

Et enfin, il y a tous les autres. Ceux qui se foutent royalement de votre transition de vie. Ils n’ont pas la moindre idée des épreuves que vous avez traversées, ni des efforts que vous avez fourni pour vous trouver enfin sur le point de prendre un Nouveau Départ. Là encore, leurs attitudes, leurs comportements, leurs discours pourraient vous choquer tellement ils sont à des années-lumières de votre réalité du moment; et précisément, VOTRE réalité n’est pas LA réalité et encore moins LEUR réalité. Avoir la moindre attente vis-à-vis de ceux qui s’en foutent (attente de reconnaissance, respect, encouragement, sympathie, attention, etc)  vous expose à plus de frustrations que de satisfactions.

Vous aimerez aussi...
Du rythme de marche au rythme de vie : retour de Compostelle (Partie 2/2)

Une suggestion pour vous aider à garder le cap : restez concentré sur ce qui dépend de vous tout en diminuant (voire supprimant) vos attentes vis-à-vis des autres. Et si vous êtes sensible à l’humour, voici une pensée qui m’a fait sourire.

nombrilisme

Frein interne #1 – Vos croyances limitantes

Je ne m’en lasserai jamais. Je crois même que ce sujet est l’un des plus traités sur le blog. Pour moi, les croyances limitantes sont la pierre angulaire dans toute résistante lors d’un processus de transformation.

Une suggestion pour vous aider à garder le cap : je vous invite à méditer sur cette pensée de Henry Ford

Que vous pensiez être capable ou ne pas être capable, dans les deux cas, vous avez raison.

Frein interne #2 – Les méconnaissances

Une méconnaissance est une omission inconsciente d’une information utile à la résolution d’un problème. Dans le cas de votre Nouveau Départ, cette information pourrait être celle qui vous manque pour passer à l’action. C’est un peu comme si vous aviez des petits gendarmes dans votre tête qui avaient le pouvoir magique de vous rendre aveugle à tous les éléments qui pourraient vous faire passer à l’action.

Une suggestion pour vous aider à garder le cap : pour en savoir plus sur les méconnaissances, lisez cet article : “L’art de faire l’autruche

Frein interne #3 – Les émotions

Ou plus exactement, le manque de régulation émotionnelle. Comme je vous le disais plus haut, il est très fréquent (pour ne pas dire toujours) que la Peur et ses cousines (appréhension, anxiété, crainte, fébrilité, etc) s’invitent à la grande fête du Nouveau Départ. Leur présence, parfois incongrue si l’enthousiasme n’est pas encore de la partie, peut nuire à votre démarrage.

Une suggestion pour vous aider à garder le cap : plutôt que de fermer la porte aux émotions, accueillez-les comme il se doit et laissez leur une petite place dans l’aventure. Juste ce qu’il faut pour qu’elles ne vous sabotent pas le voyage et puissent quand même s’exprimer en toute liberté.

4 choses à faire pour réussir à prendre un Nouveau Départ

Passez de la préparation à l’action

J’enfonce des portes ouvertes, mais dans “prendre un Nouveau Départ” il y a “Départ”. Les deux précédentes phases vous ont permis de préparer ce départ. Maintenant, si vous souhaitez franchir le seuil qui vous sépare du Nouveau Départ, il y a un pas en avant à faire. Ce premier pas revient à poser une action concrète, un acte, un truc observable et mesurable qui va vous faire passer de OFF à ON. Si vous voulez savoir si l’eau d’un bol est chaude ou froide, il faut y tremper le doigt; en parler des heures ne vous servira à rien. 

Pratiquez la visualisation

C’est le genre de pratique qui mériterait plus de considération. Peu de personnes utilisent cette méthode qui a pourtant fait ses preuves dans bon nombre de domaines différents; le plus connu étant le milieu sportif. Avez-vous déjà observé des skieurs sur le départ d’un slalom géant ou d’une descente ? Ils retracent mentalement leur parcours en visualisant tous les détails de la piste et de leur attitude. Pour prendre un Nouveau Départ, vous pouvez faire de même. Visualisez tous les détails liés à votre nouvel environnement, vos nouveaux comportements, nouvelles compétences, nouvelles croyances et bien entendu, la nouvelle partie de votre identité.

Vous aimerez aussi...
3 étapes clés pour reprendre votre vie en main - Etape 3 : le Nouveau Départ (partie 1/2)

Adoptez la stratégie des petits pas

Un autre grand classique pour mettre toutes les chances de votre côté et réussir à prendre un Nouveau Départ; la stratégie des petits pas. Votre nouvelle vie se présente comme une construction à (re)bâtir pierre après pierre. Si vous êtes obnubilé par l’objectif à atteindre, vous risquez de vous décourager tant il semble énorme ou trop éloigné de votre situation présente. Autre risque, si vous êtes tenté de brûler les étapes pour vous rendre plus vite à l’arrivée, il y a fort à parier que vous passerez à côté des choses essentielles à la réalisation de votre Nouveau Départ. C’est l’exemple classique d’une personne récemment séparée qui souhaite vite, vite vite, nouer une nouvelle relation (Nouveau Départ) sans être passé par la phase des Fins (l’ancienne relation) et la Zone Neutre (la période intermédiaire où elle se retrouve avec elle-même)

Soyez conscient du processus plus que du contenu

Enfin, dernière chose à réaliser pour réussir à prendre un Nouveau Départ, être conscient de là où vous en êtes dans le processus de transition. L’idée est d’être le ou la plus lucide possible sur les différentes phases que vous traversez ou que vous avez traversées.

  • Avez-vous encore besoin de lâcher certains éléments de votre ancienne vie ?
  • Avez-vous tendance à accepter ou refuser le changement que vous vivez dans votre environnement (pro ou perso) ?
  • Vous sentez-vous encore en perte de repères dans votre quotidien ?
  • Avez-vous une étrange impression de vivre une réalité qui vous semble inconnue ?
  • Quels émotions et sentiments prédominent en vous en ce moment ?
  • Commencez-vous à découvrir des nouvelles facettes de vous que vous ignoriez ou avec lesquelles vous n’avez plus été en contact depuis longtemps ?
  • Voyez-vous des opportunités un peu partout avec un fil rouge de plus en plus évident qui les relie ?

Toutes ces questions (et des dizaines d’autres) vous permettront de vous situer dans le processus. Le contenu quant à lui n’est que le récit de votre quotidien; vous y attacher de trop va contribuer à la confusion que vous pouvez ressentir, même quand vous êtes sur le point de prendre un Nouveau Départ.

source : “Transitions de vie” de William Bridges. Ed. InterEditions


Si vous-même êtes sur le point de prendre un Nouveau Départ et voulez mettre toutes les chances de votre côté pour le réussir, contactez-moi ici. Nous pouvons travailler ensemble.


Quand on partage un bien immatériel, on le multiplie. (Idriss Aberkane – Libérez votre cerveau)

Pensez à partager cet article avec vos amis sur les réseaux…